People

«Monstres au travail» fait assez rire pour faire le travail


La préquelle de 2013 “Monsters University” est en fait revenue aux débuts de l’amitié de Sully et Mike lorsqu’ils étaient à l’université, laissant les séquelles désordonnées du premier film comme une voie grande ouverte.

Alors que Mike et Sully sont de retour (encore une fois exprimés par Billy Crystal et John Goodman), ils sont sagement déplacés à l’arrière-plan, se concentrant sur une nouvelle recrue chez Monsters Inc., Tylor Tuskmon (Ben Feldman), qui a eu le malheureux moment d’obtenir embauché chez Monsters, Inc. juste avant que les ordres de marche ne changent, passant à faire rire les enfants comme son principal produit, les Scarers étant remplacés par les Jokers comme ses employés les plus célèbres.

Tylor se retrouve donc à chercher à prouver sa valeur, étant redirigé de l’ancien Scare Floor vers MIFT, également connu sous le nom de Monsters, Inc. Facilities Team. Dans ce qui joue essentiellement comme une version animée de “The Office”, il est entouré d’un groupe de collègues excentriques et colorés (littéralement), à commencer par son patron émotionnel (Henry Winkler) et un ancien camarade de classe (Mindy Kaling) qui se souvient lui bien mieux qu’il ne se souvient d’elle.

Tylor rêve toujours de plus grandes choses, mais il hésite à blesser les sentiments de ce groupe attachant d’inadaptés, équipé du genre de pièges originaux et de flair visuel que le public attend de la franchise “Monstres”.

Développé par Bobs Gannaway, un vétéran de l’animation de Disney TV dont les crédits incluent la série “101 Dalmatians” et “Mickey Mouse Clubhouse”, le spectacle ne fait pas rire le ventre, mais il se glisse avec agilité dans la chronologie des “Monstres” et s’appuie intelligemment sur un concept Pixar particulièrement fertile.

Ce qui manque manifestement à la série, par rapport à l’original, c’est un méchant clair et la cuillerée de cœur fournie par la relation entre Sully et l’enfant humain Boo. Au lieu de cela, après avoir mis en place les prémisses, le deuxième épisode se déroule principalement d’une crise superficielle à l’autre.

Pourtant, “Monstres au travail” prend un titre bien établi et en fait beaucoup de plaisir. Aux fins de Disney+ dans faire peur et fidéliser les abonnés, cela est plus que suffisant pour faire le travail.

“Monstres au travail” sera diffusé le 7 juillet sur Disney+.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page