Crypto

Le risque de ventes massives de Bitcoin (+1,58%) s’éloigne

Les adresses Bitcoin, en particulier les baleines, continuent d’accumuler du Bitcoin. Le nombre de BTC détenus sur les exchanges n’avait jamais été aussi bas depuis 6 mois.

Bitcoin a-t-il atteint son plus bas niveau après l’effondrement des valeurs crypto à la mi-mai et le coup dur infligé par Tesla ? Les conjectures ne manquent pas. Pour JP Morgan, un indicateur majeur est la part du BTC sur l’ensemble du marché des cryptomonnaies.

Ce ratio se situe encore en-dessous des 50%. Cependant, depuis ces dernières semaines, la dominance Bitcoin s’accroît. Mais d’autres facteurs sont à prendre en compte pour trancher la question de la fin du bear market.

Moins de Bitcoin en circulation sur les exchanges

Il s’agit du volume de bitcoins détenus sur les exchanges. Un nombre important de BTC sur les bourses crypto signale des ventes probables. Or, cet indicateur est en chute libre. D’après Santiment, ce chiffre n’a jamais été aussi bas depuis des mois, soit début janvier.

« Le niveau le plus bas sur 6 mois est un signe prometteur, car il indique généralement une diminution du risque d’autres effondrements majeurs du $BTC », analyse l’entreprise dans un message sur Twitter.

Les entrées de Bitcoin sur les exchanges atteignaient en revanche un pic au début du mois de mai, soit environ 2 semaines avant le krach. La chute du cours du BTC était alors rapidement accentuée par des ventes massives et paniques des investisseurs.

Celles-ci s’intensifiaient le 19 mai, entrainant le reste du marché des cryptomonnaies, qui perdait alors 1200 milliards de dollars. Toutefois, tous les investisseurs n’adoptaient pas la même stratégie. Certains, à l’image des baleines, accumulaient au contraire du BTC.

Cette accumulation s’est poursuivie ces dernières semaines, comme le constate Glassnode. Ainsi, les investisseurs choisissent de manière croissante de retirer leurs avoirs des exchanges pour les transférer sur des cold wallets.

Toujours des incertitudes à court terme

Le prix du Bitcoin reste cependant chahuté, peinant à surmonter la résistance des 36.000 dollars. Le cours fluctue ainsi entre 30 et 35K$. Une certaine incertitude demeure donc quant aux fluctuations à court terme de la valeur du crypto-actifs.

Plusieurs indicateurs encouragent cependant les investisseurs à plus d’optimisme. L’adoption du Bitcoin en Amérique Latine pourrait asseoir la place du BTC comme moyen de paiement et atténuer sa volatilité.

Quant au minage en Chine, bouleversé par l’interdiction par les autorités du pays, il se dirige vers une sortie de crise. Les industriels du minage ont entamé la délocalisation de leurs activités vers d’autres pays.

L’optimisme n’est pas unanime néanmoins. Des analystes continuent à mettre en garde contre des perspectives incertaines à court terme. Plusieurs estiment même probable une nouvelle forte correction du prix du Bitcoin en 2021.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page