Economie

Le CNC veut faire revenir les 15-25 ans au cinéma

C’est l’une des antiennes de Dominique Boutonnat depuis qu’il a été nommé président du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) : vouloir développer la cinéphilie chez le public des 15 à 25 ans, alors que ce dernier déserte les salles obscures au profit de plates-formes comme Netflix ou Amazon Prime.

Écouter aussi Les plates-formes de streaming vont-elles tuer les salles de cinéma ?

« Si les jeunes continuent à aller régulièrement au cinéma, la fréquentation des 15-25 ans a connu une baisse de 17,5 millions d’entrées sur la période 2010-2019. Par ailleurs, c’est un public trop absent des films français, et plus globalement des films moins porteurs. Nous devons tout faire pour accompagner le public jeune dans sa découverte de la diversité », assure M. Boutonnat.

Ce public composé d’adolescents et de jeunes adultes, qui représentait tout de même près de 15 % des spectateurs du cinéma en 2019, voit peu de films français mais beaucoup de films américains, selon le CNC. Si en 2019 plus de 60 % du public des films français était âgé de 50 ans ou plus, 46,5 % des spectateurs de films américains avaient, eux, moins de 25 ans.

Généralisation du Pass culture

Pour accompagner cette cible dans la découverte de nouvelles œuvres, le président du CNC a annoncé, lors de l’assemblée générale de l’Association française des cinémas d’art et d’essai (AFCAE) à Cannes, la création d’un fonds exceptionnel destiné à ces salles de cinéma.

La généralisation du Pass culture à l’ensemble du territoire national, annoncée le 21 mai, va dans ce sens, elle pourrait aussi permettre de reconquérir ce public, dans un contexte de relance du secteur.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Emmanuel Macron offre un Pass culture de 300 euros à tous les jeunes de 18 ans

Une subvention minimale de 8 000 euros sera accordée à tous les cinémas qui s’engageront, en dehors des périodes scolaires, dans des actions d’animation, de communication, d’éducation et de programmation destinées au public des 15 à 25 ans, et s’appuyant sur une programmation de films principalement, mais non exclusivement, d’art et d’essai.

Ce dispositif sera mis en place dès cet été, avec la possibilité d’entrer dans le programme jusqu’à la fin octobre. Pour en bénéficier, les cinémas devront « adhérer au Pass culture », « organiser au moins trois actions ou activités par mois à destination du public jeune » et, surtout, « aller chercher les jeunes là où ils sont : en ligne et sur les réseaux sociaux ». Le CNC précise qu’il « sera donc incontournable, pour bénéficier de cette aide, de mettre en place une stratégie de communication sur les réseaux sociaux et sur Internet au bénéfice de ces différentes activités ».

Il vous reste 37.03% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page