Technologie

Qualcomm développe une puce pour PC capable de rivaliser avec le M1 d’Apple


Si Qualcomm dispose de puces PC capables de propulser des PC comme le Surface Pro X, le champion des puces de smartphone s’est fait un peu humilié par Apple. Avec sa puce M1, déclinée aussi bien dans les Macbook Pro, les iPad Pro que les iMac, Apple a profité de sa maîtrise totale de l’environnement matériel et logiciel pour dominer largement les différentes puces PC de Qualcomm (SD835, SD850, SD8cx et 8cx Gen2).

Qualcomm n’entend pas rester sur cet affront et à la suite du rachat de la startup Nuvia en début d’année pour 1,4 milliard de dollars, le numéro mondial des SoC de smartphones va passer le turbo. Plus précisément il va, comme Apple, s’affranchir du design de référence des cœurs CPU de ses puces pour adopter un design personnalisé.

Lire aussi : Qualcomm s’appuie sur d’anciens cadors d’Apple pour développer des CPU ARM customisés

Avec de nombreux vétérans d’Apple et autres dans ses rangs, Nuvia semble avoir de sérieux arguments pour tenir tête à Apple… et à Intel et AMD, puisque le marché cible de ces puces serait, dans un premier temps, les PC. Notez ici que Qualcomm reste sur le jeu d’instructions ARM, l’entreprise n’abandonnant que l’architecture CPU de référence – contrairement à MediaTek par exemple, qui suit à la ligne les spécifications CPU et GPU d’ARM.

Il ne s’agit donc pas d’un divorce de Qualcomm avec ARM, comme l’explique son PDG, Christiano AMON : « Si ARM, avec qui nous entretenons une relation depuis des années, fini par developper un CPU qui soit meilleur que celui que nous développons nous-même, nous auront toujours l’option d’en prendre une licence chez ARM ».

Le soucis pour Qualcomm, unique représentant d’ARM sous Windows 10, est que si l’entreprise fut la première à se lancer, elle accuse désormais un grand retard par rapport à Apple – en parti à cause de Microsoft qui tarde à développer des outils comme l’émulation x64/ARM64 qui était disponible dès le premier jour chez Apple. Un retard qui risque de se creuser puisque Qualcomm annonce une disponibilité des premières puces ARM Snapdragon à cœur CPU Nuvia pour la seconde moitié de l’année 2022. A cette date-là, Apple pourrait présenter sa troisième génération de SoC !

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Il faudra donc que Qualcomm frappe un grand coup lors du lancement de sa puce. Selon les promesses de Nuvia, leur cœur CPU serait 50% plus performant que les cœurs AMD Zen 2 et Intel Sunny Cove pour seulement 1/3 de la consommation énergétique. Espérons que la réalité colle aux projections…

Sources : Reuters, Tom’s Hardware US


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page