Sports

L’Afrique du Sud, une si longue attente

Pour leur premier match depuis la finale de la Coupe du Monde 2019, les Springboks ont nettement pris le meilleur sur la Géorgie (40-9) à Pretoria.

Retour gagnant pour l’Afrique du Sud. N’ayant pas disputé la moindre rencontre depuis leur titre mondial remporté en novembre 2019, les Springboks n’ont pas perdu le rythme lors des 19 derniers mois. En effet, sur la pelouse du Loftus Versfeld Stadium de Pretoria, les joueurs de Jacques Nienaber, successeur de Rassie Erasmus au poste de sélectionneur, ont pris le meilleur sur la Géorgie mais l’entame de match n’a pas été aussi évidente qu’attendue.

Dès la 2eme minute, Tedo Abzhandadze a ouvert le score pour les Lelos sur une pénalité. Si les Sud-Africains ont immédiatement réagi avec un essai d’Aphelele Fassi deux minutes plus tard, cela ressemblait à un trompe-l’œil. En effet, les Géorgiens ont profité des largesses défensives des Springboks pour ajouter deux pénalités par leur buteur Tedo Abzhandadze. Mais la donne a changé à sept minutes de la pause quand l’arbitre a sorti son carton jaune à l’encontre du troisième-ligne géorgien Beka Saginadze, sanctionné à la suite d’une succession de fautes dans les mauls.

Intouchable une fois lancée

Dix minutes en supériorité numérique qui ont vu l’Afrique du Sud se lancer dans cette rencontre. En effet, en l’espace de deux minutes, Bongi Mbonambi puis le Montpelliérain Cobus Reinach sont allés à l’essai. Après avoir manqué la transformation du premier essai, Handre Pollard a retrouvé de l’efficacité pour donner dix points d’avance aux Springboks à la mi-temps. Pour les Lelos, les neuf points inscrits au pied dans les 25 premières minutes ont été les seuls pour l’ensemble de la rencontre.

Le deuxième acte s’est avéré être à sens unique en faveur des champions du monde, qui ont toutefois attendu un petit quart d’heure avant de corser l’addition. Kwagga Smith a débloqué le compteur avant qu’Herschel Jantjies n’inscrive le quatrième essai de sa formation à un peu plus de 20 minutes de la fin de la rencontre. Malcolm Marx s’est ensuite joint à la fête en venant conclure la marque à l’orée des dix dernières minutes (40-9).

Alors que les trois duels face aux Lions Britanniques et Irlandais se rapprochent tout comme le Rugby Championship, les Springboks ont su relancer la machine face à des Géorgiens qui voudront leur rendre la tâche moins facile le week-end prochain à l’Ellis Park.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page