Sports

Zidane “proche” de reprendre les Bleus

Conséquence de l’échec des Bleus à l’Euro, la question de l’avenir de Didier Deschamps se pose. Et ce alors que Zinedine Zidane est sur le marché.

Si ce n’est face à l’Allemagne (0-1), rencontre durant laquelle flottait comme un parfum de 2018, les Bleus sont globalement passés à côté de leur Euro, enchaînant les nuls face à la Hongrie (1-1), le Portugal (2-2) puis la Suisse (3-3) avant la fatidique séance de tirs au but fatale. Les champions du monde tricolore ont bien certaines circonstances atténuantes, au premier rang desquelles les conditions étouffantes avec lesquelles ils ont dû composer à Budapest puis Bucarest ou les plumes laissées dans le groupe de la mort.

Lire aussi : La Belgique se moque des Bleus

 

L’échec des Bleus n’en est pas moins en grande partie celui de Didier Deschamps, dont les choix, face à la Nati, sont sujets à caution. Le plus évident est évidemment la décision d’évoluer en 3-5-2. Décision dont il a eu le mérite de vite revenir, Kingsley Coman rentrant à la place de Clément Lenglet à la pause. Mais la suite a été à l’avenant et le sélectionneur tricolore savait parfaitement à quoi s’attendre malgré le crédit acquis depuis sa prise de fonction à l’été 2012.

« Le foot, je sais très bien comment c’est. Quand l’équipe de France gagne, c’est avant tout le mérite aux joueurs. Quand ça se passe moins bien, c’est avant tout ma responsabilité. Je l’assume. Il n’y a pas de problème là-dessus », a-t-il ainsi confié en conférence de presse. Le Bayonnais n’en est pas moins sous contrat jusqu’à la Coupe du monde et a « prévu » d’être là en septembre pour les trois matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, face à Bosnie-Herzégovine et à la Finlande au Stade de France et en Ukraine.

Il est 100% prêt

La question de son avenir n’en est pas moins ouverte. Et ce d’autant plus que Zinedine Zidane, qui rêve de succéder à Didier Deschamps sur le banc de l’équipe de France, est sans club depuis son départ du Real Madrid, fin mai. « Il a envie de diriger l’équipe de France et il réussira sûrement », a d’ailleurs récemment confié Florentino Perez, son ancien président au Real. Un sentiment partagé par les médias espagnols. « Zidane a quitté le Real Madrid avec l’espoir de reprendre les rênes de l’équipe de France et il est tout proche de le faire », a ainsi asséné l’émission El Chiringuito, Marca considérant que ZZ est prêt à sauter sur l’occasion. « Echauffe-toi, tu vas entrer », a ainsi lancé la Cadena Cope à l’ancien entraîneur madrilène.

Correspondant en Espagne pour L’Equipe et RMC Sport, Frédéric Hermel a abondé dans le même sens que les médias locaux. « Il est 100% prêt. Je vous rappelle qu’il a quitté le Real Madrid. Il n’attend que ça. Et son staff n’attend que ça », a-t-il assuré, précisant néanmoins qu’une arrivée de Zinedine Zidane ne pouvait se faire que si Didier Deschamps décidait de passer la main. « Une chose est claire: Noël Le Graët, le président de la FFF, ne va pas limoger Didier Deschamps, c’est impossible », a-t-il en effet assuré.

Lire aussi :La colère de Pogba contre RabiotDeschamps raconte son altercation avec ComanLe message poignant de Mbappé


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page