Sports

Les premiers mots de Benzema après l’élimination

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/13

    Karim Benzema

    Karim Benzema avait remis les pendules à l’heure pour les Bleus en l’espace de deux minutes seulement.

  • 2/13

    Hugo Lloris

    Hugo Lloris avait repoussé un penalty accordé aux Suisses en début de seconde période. Un arrêt aux allures de tournant du match.

  • 3/13

    Hugo Lloris (7/10)

    Raillé pour son manqué de pénalty repoussé depuis des lustres, le gardien et capitaine des Bleus a joué les héros en sortant le péno du potentiel 2-0 suisse frappé par Rodriguez avant l’heure de jeu (55e). Il ne peut rien sur les 3 jolis buts de la Nati. Il ne sauve pas la France aux tirs au but.

  • 4/13

    Raphaël Varane (3)

    Déjà en difficultés contre le Portugal, le joueur du Real Madrid a régulièrement sombré. Il est d’abord perdu par l’absence de Pavard à 2 reprises et fauche Zuber pour prendre un jaune (30e). Il a de nouveau flanché par la suite: passif devant Seferovic sur le 2e but suisse (81e), inerte sur le but refusé (85e) mais aussi submergé sur le 3-3 (90e). Un gros sauvetage en prolongation (98e).

  • 5/13

    Clément Lenglet (3,5)

    Elément central de la charnière à 3 durant la première demi-heure de jeu, il s’est montré plutôt serein mais il est largement battu sur l’ouverture du score de Seferovic (15e). Sorti à la mi-temps.

  • 6/13

    Presnel Kimpembe (4)

    Touché à la cheville d’entrée, le gaucher parisien a souffert un peu en première période sans être mis en difficultés. Effacé par Embolo sur la grosse occasion du début de seconde période (50e), il est intraitable avant d’être dribblé sur l’égalisation de la 90e minute.

  • 7/13

    Benjamin Pavard (3)

    D’abord piston droit, ce qui l’a amené à demander très haut sur l’aile, il fut parfois en retard sur son replacement défensif, ce qui a mis Varane en difficultés. Il a été engueulé à deux reprises (27e et 30e). Le 1er but suisse vient de son côté (15e) et il fauche Zuber pour le penalty raté de la 55e. Il aurait pu se rattraper mais est tombé sur Sommer en prolongation (95e).

  • 8/13

    Paul Pogba (7)

    Il est récompensé de son Euro fantastique par une frappe lointaine non moins fantastique (75e), mais il perd la balle sur l’égalisation qui offre la prolongation (90e). Dans le jeu, il a encore enclenché des offensives par sa qualité de passes. Il met sur orbite Mbappé à plusieurs reprises (56e et 68e, 109e). Défensivement, il est peut-être trop passif.

  • 9/13

    N’Golo Kanté (5)

    Martyrisé par Renato Sanches lors du match précédent, le joueur de Chelsea n’avait cette fois-ci pas pour consigne d’aller chasser les relanceurs adverses. Il a joué en récupérateur reculé et a eu moins d’impact sur la rencontre. Pire, il a parfois perdu ses un-contre-un.

  • 10/13

    Adrien Rabiot (5)

    Deschamps l’a fait jouer à 3 postes. Il a d’abord été un piston gauche hybride puisqu’il a défendu sur le côté mais a laissé le couloir en phase offensive, se créant toutefois 2 opportunités ratées. Il est ensuite remonté au milieu avant de passer latéral gauche d’une défense à 4, où il s’est montré sobre dans le jeu et solide physiquement.

  • 11/13

    Antoine Griezmann (6)

    Ce ne fut pas du grand Griezmann mais il a été précieux comme très souvent. En 10 ou à droite après la mi-temps, il s’est démarqué entre les lignes et est impliqué sur les 2 buts français de l’heure de jeu en étant à l’origine du premier (57e) et en butant sur Sommer sur le 2e (59e). Deschamps l’a sorti à la 88e.

  • 12/13

    Karim Benzema (7,5)

    Un peu discret dans le jeu, car il essaie de rester en pointe, « KB9 » a encore démontré qu’il était au-dessus du lot sur le plan technique. Ses remises ont été un délice et son contrôle sur le 1-1 va devenir mythique (57e). Il s’offre un nouveau doublé dans la foulée (59e). Il a tenté de donner de la voix avant de sortir, remplacé par Giroud (94e).

  • 13/13

    Kylian Mbappé (5)

    Il n’est pas parvenu à ouvrir son compteur buts et a fini par rater le dernier tir au but. Il a de nouveau été le joueur français le plus dangereux et est impliqué sur les 2 premiers buts tricolores (57e et 59e). Mais il a manqué le cadre à de nombreuses reprises jusqu’au bout des 120 minutes (26e, 43e, 55e, 109e, 110e). Il a affiché des signes de fatigue rapidement.


Dans un récent message posté sur Instagram, Karim Benzema, l’avant-centre des Bleus, a commenté l’élimination précoce des siens.

Il fut l’une des rares satisfactions de l’Equipe de France, ce lundi soir à l’Arena Națională de Bucarest, lors des huitièmes de finale de l’Euro contre la Suisse. Auteur des deux premiers buts de l’Equipe de France, l’attaquant du Real Madrid a donné l’avantage aux Français après avoir été menés jusqu’à la 57e minute de jeu. Très déçu de la suite de la rencontre et de l’élimination, le buteur de classe mondiale a laissé un message aux supporters sur ses réseaux sociaux.

« Triste et déçu suite à l’issue du match d’hier. La déception est immense, j’aurais aimé continuer à vous faire vibrer encore longtemps, a confié Karim Benzema. Merci pour votre soutien sans faille depuis le début de cet Euro. Merci pour la force que vous m’avez donnée quotidiennement. Rien n’est jamais facile, on continue à se battre pour préparer l’avenir et revenir encore plus fort. »

Lire aussi :Deschamps raconte son altercation avec ComanLe message poignant de MbappéLes Bleus derrière Mbappé





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page