Politiques

Bruno Le Maire favorable au recul de l’âge de départ, sans attendre

D’après le quotidien “Les Echos”, certains membres de l’exécutif souhaiteraient porter l’âge de départ en retraite à 64 ans, contre 62 ans aujourd’hui, et ce, avant la prochaine élection présidentielle.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Agir vite sur les retraites, avant l’échéance de 2022. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, se dit favorable à ce que le gouvernement recule l’âge de départ en retraite, estimant qu’il ne faut pas “remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui”.

“Moi je donne mes convictions, je suis favorable [à un relèvement de l’âge de départ] parce que c’est l’intérêt des Français et l’intérêt de la France que tout le monde, globalement, que notre pays, travaille davantage”, a déclaré le ministre sur CNews, mardi 29 juin.

Il s’est toutefois refusé à préciser quel pourrait être le futur âge de départ. D’après le quotidien Les Echos, certains dans l’exécutif souhaiteraient le porter à 64 ans, contre 62 ans aujourd’hui, et ce, avant la prochaine élection présidentielle.

Sur le calendrier d’une telle réforme, “il n’y a que le président de la République qui peut évaluer cela”, a insisté Bruno Le Maire, estimant néanmoins qu’“on n’a jamais intérêt en politique à remettre à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui”.

Le ministre a toutefois concédé que le gouvernement devrait évaluer les “risques sociaux”, les syndicats étant opposés au recul de l’âge de départ.

“Est-ce qu’il y a des risques sociaux ? Est-ce qu’il y a des risques de troubles ? Est-ce qu’il faut encore davantage expliquer les choses ? Tout cela relève de la seule appréciation du président de la République”, a ajouté Bruno Le Maire.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page