People

William et Harry laissés seuls : le prince Charles manquera l’inauguration de la statue de Diana


Le 1er juillet prochain, le prince Charles restera à distance du palais de Kensington et laissera ses fils inaugurer la statue de Diana seuls. Tandis que les princes William et Harry se retrouveront pour cet événement, qu’ils préparent soigneusement depuis plusieurs années, leur père devrait quant à lui se trouver en Ecosse et ce, pour éviter de réveiller des souvenirs trop douloureux…

Auprès du Sun, une source a affirmé que “Charles a clairement fait savoir qu’il ne sera pas là car il se rend en Écosse. Il n’y a pas de rendez-vous prévu entre eux trois. Charles laissera les garçons s’en occuper“. Déjà lors de l’hommage de ses fils à Lady Di le 1er juillet 2017, le prince de Galles avait manqué la cérémonie privée qui s’était tenue sur sa tombe, à Althorp (Northamptonshire), puisqu’il se trouvait alors au Canada. “Il trouve cela terriblement difficile“, a expliqué un ami au Times. “Ces moments peuvent potentiellement refaire surface de vieilles blessures, et cela lui rappelle des souvenirs, heureux, tristes et plein de regrets (…). Depuis la mort de Diana [en 1997, NDLR], il a estimé qu’il était préférable de garder ces souvenirs pour lui et de laisser ses fils s’en occuper.”

Jeudi prochain, au jour où la défunte princesse de Galles aurait eu 60 ans, ses fils vont inaugurer une statue commandée il y a de ça quatre ans, et réalisée par le sculpteur Ian Rank-Broadley. En raison de la crise sanitaire, la liste des invités a été drastiquement réduite pour se concentrer sur la famille Spencer. Comme le montre une photo du Daily Mail, l’oeuvre semble déjà en place dans les jardins de Kensington, dissimulée dans une grande boîte noire.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page