Technologie

une faille dans l’Autopilot oblige à mettre à jour presque 300.000 véhicules en Chine


L’américain Tesla va devoir mettre corriger et mettre à jour le logiciel de plus de 285.000 voitures vendues en Chine, selon Bloomberg. Le cœur du problème tiendrait dans le comportement de la fonction « Autopilot ». Selon l’Administration Nationale de la Régulation du Marché, l’Autopilot pourrait se déclencher automatiquement. Une faille qui pourrait conduire, par exemple, à une poussée d’accélération non désirée à un moment inopportun… pouvant conduire à un accident.

Lire aussi : La Tesla Model S Plaid se dévoile

La mise à jour du logiciel serait en développement et Tesla la proposera gratuitement. Comme à l’accoutumée chez Tesla, l’essentiel des véhicules profiteront de cette correction sans avoir à être déplacés : la mise à jour sera envoyée en 4G et déployée automatiquement quand le véhicule est en sommeil (à l’arrêt, de nuit). Une fraction de ces véhicules pourrait cependant avoir à passer par un garage Tesla.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Selon Bloomberg, les 285.000 voitures touchées représentent l’essentiel de Tesla vendues sur le territoire de la Chine continentale et proviendraient non seulement de Chine, mais aussi des  États-Unis. Faisant planer une zone d’ombre plane sur cette histoire : pourquoi les autorités américaines, allemandes ou françaises n’ont-elles pas relevé le même problème ?

Source : Bloomberg


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page