Technologie

Qualcomm annonce son processeur Snapdragon 888 Plus et promeut les ondes millimétriques pour booster la 5G


Le Mobile World Congress s’est ouvert à Barcelone dans une ambiance un peu particulière et beaucoup de grands absents. Bien que ne possédant pas de stand physique et d’équipe mobilisée sur place, Qualcomm a livré comme à son habitude toute une salve d’annonces dès le premier jour du salon.

Honor inaugurera le 888 Plus

On retiendra l’officialisation du processeur Snapdragon 888 Plus, évolution attendue du Snapdragon 888. Il comportera la même architecture et toujours le modem 5G intégré X60. Mais Qualcomm vante une fréquence plus élevée de 3.0 GHz et une amélioration de 20% des performances de son moteur AI Engine. 

Le 888 Plus sera embarqué sur de nouveaux smartphones Android haut de gamme à partir du second semestre de cette année.  Les constructeurs Asus, Motorola, Vivo et Xiaomi sont concernés. Honor devrait être le premier à l’inaugurer avec son Honor 50 Pro+.

A découvrir aussi en vidéo :

La 5G passe aux ondes millimétriques

Qualcomm ne travaille pas que sur les composants des terminaux grand public, mais aussi sur la partie infrastructure des réseaux mobiles. Dans ce cadre, il se veut le chantre des ondes millimétriques pour doper la 5G. L’exploitation de nouvelles bandes de fréquences hautes comme le 26 GHz devrait en effet apporter plus de capacité et de débit.

L’Américain a réussi à fédérer 35 opérateurs et constructeurs de l’industrie mobile prêts à utiliser ses puces pour smartphones et/ou ses équipements radio compatibles, parmi lesquels AT&T, China Unicom, Deutsche Telekom, Honor, Xiaomi, Nokia, Orange ou encore Samsung Electronics. Précisons que les ondes millimétriques ne sont pas attendues avant au moins l’année prochaine en France.

Toujours côté infrastructures réseau, Qualcomm dévoile enfin deux produits. La seconde génération de sa plate-forme Open RAN dédiée aux small cells, ces fameuses petites antennes qui seront nécessaires pour booster les ondes millimétriques dont la portée sera faible. Et un chipset destiné à équiper l’accès radio des futures stations de base traditionnelles, cette fois-ci.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page