Femme

Les parents de ces stars sont ouvertement LGTBQ

  • Amy Adams

    Elevée dans une famille Mormone, l’actrice, chanteuse et danseuse américaine Amy Adams connue pour son rôle de Lois Lane dans les films DC Comis, avait 11 ans quand ses parents ont divorcé en 1985. 

    La même année, sa mère a décidé de refaire sa vie avec une femme et est devenue une Body-buildeuse semi-professionnelle.

    C’est le père d’Amy qui a eu la garde des enfants à la suite du divorce.

    Néanmoins, malgré le divorce, il semble y avoir une bonne entente entre les membres de la famille. Sa mère est très heureuse de sa carrière et Amy l’invite souvent aux Oscars et à d’autres événements avec ses frères et sœurs.

  • Kendall et Kylie Jenner

    Bruce Jenner, ancien médaillé d’or et également le père de Kendall et Kylie Jenner, les stars de la téléréalité, est devenu transgenre en 2015 et annonce publiquement son changement de sexe. Après avoir divorcé de Kris Jenner en 2013, il doit passer par une procédure de réassignation de genre et une chirurgie de réattribution sexuelle, il sera désormais connu comme Caitlyn Jenner.

    Les filles de Caitlyn Jenner ont accepté et respecté ce changement et cela ne les empêche pas de se retrouver en famille dès qu’elles en ont l’occasion.

    Celle qui s’appelait autrefois Bruce, ancien athlète et aspirant politicien est à la tête d’une tribu de six enfants, dont Kendall et Kylie sont les plus médiatisées et connues.

    Pourtant, Caitlyn Jenner a également d’autres enfants, en tout six enfants de trois mariages différents, dont Brody, Brandon et Burt Jenner, et Cassandra Marino.

    Caitlyn Jenner était aussi l’ex beau-père des enfants de son ex-femme Kris Jenner, Kourtney Kardashian, Kim Kardashian, Khloe Kardashian et Rob Kardashian, formant ainsi « L’incroyable famille Kardashian », pendant plus de deux décennies.  Caitlyn est restée proche de la plupart des sœurs Kardashian, mais sa relation avec Khloé est brisée.

  • Jodie Foster

    La mère de Jodie Foster, Evelyn “Brandy” Almond, était une lesbienne qui a élevé Jodie avec sa partenaire après avoir divorcé du père de Jodie. L’actrice reconnue pour son rôle dans le terrifiant film culte « Le silence des Agneaux » et de “Inside Man”, ainsi que ses frères et sœurs surnomment la petite amie de sa mère « tatie Jo. » 

    L’actrice a annoncé qu’elle était elle aussi attirée par les femmes lors de son discours aux Golden Globes en 2013.

    Si elle est sous les feux des projecteurs depuis son plus jeune âge, l’actrice Jodie Foster est en revanche plutôt discrète lorsqu’il s’agit de sa vie privée. L’actrice, réalisatrice et productrice, est la maman de deux enfants Charles et Kit, qu’elle a élevé avec son ex-compagne, l’actrice Cydney Bernard, avec laquelle elle a partagé sa vie durant près de quatorze ans, et Jodie Foster n’a jamais voulu révéler l’identité du père.

    C’est lors d’un discours à l’occasion des Golden Globes 2013, le 13 janvier, que l’actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster évoque pour la première fois en public son homosexualité. Alors récompensée pour l’ensemble de sa carrière, elle lance en plein discours : « Je crois que j’ai un besoin urgent de dire quelque chose que je n’ai jamais été capable de dire en public et qui me rend un peu nerveuse. Ça aurait pu être un grand discours de coming out. Mais j’ai fait mon coming out il y a mille ans, à l’Age de Pierre ». Jodie Foster termine son discours par un vibrant hommage à sa partenaire de l’époque Cydney Bernard.

  • Nicole Bobek 

    Nicole Bobek est une patineuse artistique de classe mondiale qui a fasciné le public avec ses performances de danse sur la glace. On ne sait pas grand-chose de ses parents à part le fait qu’elle a été élevée par sa mère Jana et une amie proche de sa mère, Joyce.

    Nicole n’a jamais rencontré son père.

    L’une des formatrices de Nicole, Evy Scotvald, a évoqué sa situation parentale dans une interview. “Ils cherchaient une relation paternelle pour Nicole », a-t-elle affirmé. “Mais je n’ai aucun intérêt à être la figure paternelle pour aucun de mes patineurs.”

  • Robert De Niro

    L’acteur emblématique du film culte “Taxi Driver” a réalisé un documentaire sur son père, “Se souvenir de l’artiste : Robert De Niro Sr.”, pour commémorer son héritage et lui rendre un vibrant hommage.

    Le père de l’acteur était un peintre expressionniste abstrait bien connu, Robert De Niro Sr., et les parents de l’acteur ont divorcé lorsqu’il était encore tout petit.

    L’artiste De Niro Sr., a fait son coming-out publiquement en 1944 et révèle alors sa relation avec le poète Robert Duncan.

    Robert De Niro s’est confié dans le documentaire de HBO en 2014 et retrace les difficultés et les luttes du parcours de son défunt père, à une époque (les années 1940 et50) où il ne faisait pas bon être homosexuel, et où les hommes et les femmes homos devaient malheureusement rester cachés sans oser sortir de placard.

    “J’aurais aimé que nous en parlions beaucoup plus”, a déclaré Robert De Niro au magazine Out en 2014.

  • Mandy Moore

    La mère de Mandy Moore, l’actrice de la série à succès « This Is Us », Stacy Moore-Friedman, a divorcé avec le père de Mandy après 30 ans de mariage pour commencer une nouvelle vie avec la célèbre joueuse de tennis Claudette Laliberte.

    La star de « This is Us » a découvert l’homosexualité de sa mère en lisant un e-mail rédigé par cette dernière et adressé au père de Mandy, pour lui annoncer son désir de le quitter pour une femme.

    Mandy a toujours accepté et encouragé sa mère dans ses choix.

    Mandy avait 23 ans lorsque sa mère a quitté son père et elle est la preuve que la tolérance et l’équilibre peuvent tout à fait régner au sein d’une famille dont les parents ou les membres sont LGBTQ, ses deux frères sont homosexuels, et Mandy a révélé lors d’une émission qu’elle était fière qu’ils vivent leur vérité : « Mes parents s’aimaient. Ils ont fait un travail incroyable en nous aimant tous, tout le monde est tellement plus heureux, plus épanoui et plus riche, et authentique, c’est l’essentiel. »

  • Daniela Sea

    Daniela Sea est une cinéaste, actrice et musicienne américaine, connue grâce à son rôle de Max Sweeney dans la série dramatique de Showtime « The L Word. » Son père a fait son coming out, devenu gay lorsque Daniela n’avait que trois ans.

    La star de “The L Word” est une fervente partisane de la communauté « Queer » et à travers son émission, l’artiste elle-même lesbienne, cultive et prône les valeurs de la tolérance, sans jugement et sans discrimination, car elle est issue d’un environnement très tolérant.

  • Natasha Richardson

    Tony Richardson, le père de la célèbre comédienne, Natasha Richardson, disparue tragiquement à cause d’une mauvaise chute au ski, et de l’actrice Joely Richardson, Tony Richardson, était bisexuel, mais ne l’avait jamais reconnu publiquement avant d’avoir contracté le VIH.

    En 2011, Joely Richardson, la sœur de Natasha, dont la mère est l’actrice acclamée Vanessa Redgrave , a déclaré au Telegraph : « La bisexualité de mon père est une note de bas de page, et non pas  ce qui a défini sa grande contribution aux arts.” Quant à la regrettée Natasha elle, elle soutenait son père et parlait de lui avec beaucoup d’affection.

    Après une vie brûlée par les deux bouts, Tony Richardson meurt de complications liées au sida en 1991, à 63 ans.

  • Kaitlin Colombo

    L’humoriste Kaitlin Colombo est surtout connue pour son apparition dans la série de téléréalité « Last Comic Standing ». Elle a été nommée « grande gagnante et favorite des fans en ligne » de l’émission au cours de sa première semaine. L’émission connait un vif succès par ailleurs.

    Fervents défenseurs des droits des homosexuels, les parents de Colombo étaient tous deux homosexuels.

    Elle-même s’identifie comme bisexuelle et en parle ouvertement dans ses prestations comiques. En 2015, elle a fait une tournée et à la suite de cela, elle a fait un don à des œuvres caritatives LGBT.

  • O.J. Simpson

    Le père d’OJ Simpson, ancienne vedette du football américain déchue, Jimmy Lee Simpson, était un drag queen qui a vécu à San Francisco, et il est décédé de complications liées au sida en 1986.

    Cependant si Jimmy Simpson était un drag queen bien connu, il n’a révélé son homosexualité que plus tard dans sa vie.

    O.J Simson n’était pas vraiment un allié de la communauté gay et la relation avec son père était chaotique, finissant même par rompre totalement.

    Le fait que son père ait été ouvertement homo a choqué cette star américaine tristement célèbre, dont le procès hyper médiatisé a défrayé la chronique, et O.J Simson ne cachait aucunement pas son aversion contre la communauté gay.

  • Liza Minnelli

    La légendaire star Liza Minnelli a vécu un destin similaire à celui de sa mère, l’icône Judy Garland, à 24 ans d’intervalle. La mère, Judy Garland, et la fille, Liza Minelli, ont toutes deux inscrits en lettres d’or leurs noms en haut de l’affiche.

    En effet, Le père de Liza n’est autre que le célèbre metteur en scène italo-américain Vincente Minnelli. Très connu à Hollywood, Il a ouvertement annoncé qu’il était gay quand il vivait à New York, selon le biographe Emmanuel Levy. Mais lors de son déménagement à Hollywood, il a été contraint de retourner dans le placard et à garder sa vie privée loin des journalistes.

    C’est ainsi que le célèbre réalisateur Vincente Minnelli, ouvertement gay parmi ses amis proches, a épousé en 1945, l’actrice Judy Garland, la mère de Liza, pour répondre aux attentes d’Hollywood. Mais Judy Garland, lassée par les aventures extraconjugales du père de Liza, finit par divorcer avec le célèbre réalisateur.

    La relation entre Liza et son père a toujours été excellente.

  • Jay-Z

    JAY-Z a été élevé par une mère célibataire qui s’est révélée publiquement lesbienne en 2017. Le rappeur et homme d’affaires a déclaré qu’il avait toujours su que sa mère, Gloria Carter, était homosexuelle et il a avoué avoir été très ému lorsqu’elle lui a finalement dit la vérité sur son identité sexuelle, il a été très touché et il a même versé une larme quand il s’est rendu compte que sa mère avait dû se cacher pendant si longtemps

    Il lui a donc dédié une chanson intitulée Smile sur son album 4:44, qu’il a enregistré le lendemain de l’annonce de sa mère. “J’ai pleuré parce que j’étais si heureux pour elle qu’elle soit libre.”, a déclaré le rappeur dans une interview accordée à David Letterman pour son émission «My next guest needs no introduction» diffusée sur Netflix.

  • Jena Malone

    L’actrice de “The Hunger Games” Jena Malone a été élevée par sa mère, Deborah Malone, et la petite amie de sa mère, qu’elle appelle sa “marraine”.

    En parlant de son enfance peu conventionnelle, Jena a déclaré à Daily Beast en 2014, que c’était génial d’avoir eu deux mamans et qu’elle avait eu une super enfance en recevant le double d’amour.

     “Quand j’étais plus jeune, je ne savais pas que c’était différent.”, a déclaré Jena Malone à LA Weekly en 2014. “Ma marraine était plus ouverte à ce sujet que ma mère. Ma mère a toujours renoncé à ce propos, elle n’aime pas parler de ça. C’était la seule relation qu’elle avait avec une femme. Elle a découvert le christianisme quand elles ont rompu, et elle a recommencé à sortir avec des hommes.”

  • Rene Russo 

    Si à sa naissance, elle était encore avec son père Nino Russo, ce dernier a quitté le nid familial lorsque l’actrice n’avait que deux ans. C’est sa mère qui l’élèvera seule, avec sa compagne lesbienne et d’autres amis gays.
    La comédienne des films de l’Arme fatale a révélé à Rosie O’Donnell en 2002, qu’à cette époque-là, leur mère traversait une période difficile de sa vie et qu’elle avait eu besoin de beaucoup de soutien pour élever ses enfants.

  • 50 Cent

    Le rappeur 50 Cent a été élevé par sa mère, Sabrina, qui était lesbienne et trafiquante de drogue, selon le rappeur. Elle est morte dans un mystérieux incendie alors qu’il n’avait que huit ans, après une longue lutte contre la toxicomanie. À la suite de cette tragédie, le rappeur célèbre est parti vivre avec ses grands-parents.

    Le rappeur multi casquettes, car il est également producteur, acteur et business man a écrit un livre intitulé « Playground » sur son enfance et sa relation avec sa mère, et il a confié que c’est sa grand-mère qui lui a expliqué les relations de sa mère avec les femmes.

  • Judy Garland

    Le père de Judy Garland, Frank Gumm, aurait été homosexuel mais aurait été contraint de vivre sa vie dans le placard. 

    Celle qui restera gravée à jamais dans les mémoires comme la fameuse « Dorothée du « Magicien d’Oz », a vécu le divorce de ses parents.  En effet, leur mariage a pris fin à la suite des révélations d’infidélités homosexuelles concernant son père.

    L’histoire semble se répéter pour la star mythique de l’âge d’or d’Hollywood, car en 1944, Judy Garland rencontre sur le tournage du « Chant du Missouri », (l’un de ses plus grands succès), celui qui sera le père d’une certaine Liza Minelli, et en 1951, Judy Garland divorcera de Vincente Minnelli, qui aurait également été gay ou bisexuel.




  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page