People

Amandine Petit en larmes et prise de panique dans Fort Boyard : “Non ! Je ne peux pas !”


Candidate de l’émission Fort Boyard diffusée le 26 juin 2021 sur France 2, Amandine Petit a dû se confronter à l’une de ses plus grandes phobies : le vertige. Malheureusement pour elle, la jeune femme a été désignée pour réaliser l’épreuve du saut de l’ange qui consiste à sauter dans le vide à plus de 20 mètres de hauteur. Harnachée et placée au bord du précipice, la jolie blonde a été totalement tétanisée à l’idée de sauter à l’élastique. “Il n’y a que toi qui prendra la décision de sauter” lui souffle Olivier Minne pour la rassurer. Voyant sa protégée sous le choc, Sylvie Tellier a également tenté de réconforter la reine de beauté. “Première chose tu n’es absolument pas obligée de le faire. Après si tu as envie de vivre cette expérience c’est ici qu’il faut que tu le fasses” lui dit-elle avan de la laisser seule sur le ponton.

Une fois le chrono enclenché, Amandine a été prise d’une angoisse terrible criant plusieurs fois “Non, non !” lorsque les autres l’encourageaient à sauter. “Tu as juste à faire deux pas en avant et tu vas partir. Tu n’as rien à faire, tu te laisses porter. Tu as défilé devant des millions de téléspectateurs, tu as pris 1000 fois plus de risques. Tu en as les capacités physiques et mentales. On a besoin de cet indice. Tu vas regretter si tu n’essaies pas” ajoute Sylvie Tellier, “Non… Non… Je ne suis pas capable de faire ça. J’ai trop peur, ça fait partie des plus grandes phobies que je peux avoir. Je ne veux pas. Je ne peux pas !” hurle finalement la reine de beauté, en larmes. Bien sûr, l’équipe n’a absolument pas tenu rigueur à Amandine de n’avoir pas sauté la jugeant également très courageuse d’avoir osé dire “non” face à une épreuve trop difficile pour elle.

Si de nombreux internautes ont par la suite critiqué Miss France 2021 pour ne pas avoir sauté, d’autres plus mesurés (et sûrement plus pragmatiques) ont défendu bec et ongles la jolie blonde.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page