Technologie

TCL dévoile des lunettes capables de répliquer l’écran de votre PC ou de votre smartphone

À quelques jours du début du Mobile World Congress 2021, TCL est un des premiers constructeurs à annoncer de nouveaux produits. En plus d’un smartphone Alcatel à 59 euros, d’un routeur 5G et d’une solution permettant de répliquer l’écran de son smartphone sur son PC ou sa tablette, le constructeur chinois annonce le lancement imminent de ses premières lunettes connectées. Grâce à deux écrans OLED de définition Full HD, elles vous permettent de projeter virtuellement un écran de 140 pouces. 

Une réalité virtuelle qui n’en est pas vraiment une 

Selon TCL, les NXTWEAR G ne sont pas des lunettes de réalité virtuelle ou de réalité augmentée. Le constructeur chinois dit avoir imaginé une technologie différente même si, sur le papier, les NXTWEAR G sont très proches des casques de réalité virtuelle. Seule différence, elles n’isolent pas complètement la vue de leur utilisateur ce qui, techniquement, permet de continuer à voir ce qu’il se passe dans le vrai monde autour de l’écran de 140 pouces. Légèrement surélevées grâce à un support sur le nez, elles laissent assez d’espace en dessous de l’écran virtuel pour que vous puissiez interrompre votre programme si quelqu’un vous parle. 

Avec cette solution, TCL fait de la réalité augmentée sans en faire. La projection ne se fait pas sur une surface transparente puisque les écrans OLED sont opaques. Ce système a néanmoins pour avantage d’offrir un large champ de vision au contenu virtuel. Avec un casque comme le Microsoft HoloLens, il serait impossible de répliquer un écran de 140 pouces. Ici, c’est possible.
On s’interroge néanmoins sur les limites de cette technologie. Dans un endroit lumineux, comme dans un train ou dans un avion, les écrans OLED dans les lunettes seront-ils suffisamment puissants pour que vous arriviez à les regarder ? Les casques VR coupent l’utilisateur du monde réel pour leur permettre d’avoir une qualité d’image optimale. 

Une connexion par câble USB-C

Les lunettes de TCL ne sont pas indépendantes. Sans batterie, ce qui leur permet d’être légères (130 grammes), elles ne peuvent fonctionner que lorsqu’elles sont reliées à un smartphone, une tablette ou un PC via USB-C.
Un câble est accroché aux lunettes et fait croire à votre appareil que les lunettes sont un moniteur externe. La plupart des appareils du marché (à condition d’être compatibles) répliquent alors leur affichage sur les lunettes qui, grâce à une puce, dédoublent automatiquement l’écran pour s’adapter à la réalité virtuelle. Cela rend techniquement toutes les applications compatibles avec la VR, aucun logiciel spécifique n’est nécessaire selon TCL.
Seule chose qui nous laisse perplexes, TCL affirme que ses lunettes peuvent afficher du contenu en 3D. Comment cela fonctionne-t-il ? Les NXTWEAR G sont-elles capables de reconnaître automatiquement un contenu Side by side lu dans un logiciel, comme VLC, ou faut-il installer un logiciel dédié ? 

Livrées avec un boîtier de transport, les lunettes de TCL peuvent s’adapter à toutes les vues grâce à des lentilles magnétiques que votre opticien peut régler.
Des haut-parleurs sont présents au bout des branches mais, de l’aveu de TCL, l’usage d’écouteurs est plus que recommandé pour profiter d’une bonne qualité sonore.
Le constructeur imagine son produit comme le meilleur moyen de regarder un film, de jouer ou de travailler sur grand écran. On regrette cependant que la nécessité d’utiliser un appareil envoyant de l’énergie et une sortie affichage par USB-C empêchent le bon fonctionnement des lunettes avec un appareil HDMI comme une PS5 ou une Xbox. Jouer à un jeu nouvelle génération sur une surface de 140 pouces aurait pu être cool, espérons que des adapteurs rendent la chose possible. 

A découvrir aussi en vidéo :

Dans un premier temps, les TCL NXTWEAR G seront réservées à l’Australie, au Japon et à la Corée du Sud. Une fois que TCL aura trouvé des partenaires en Europe, le constructeur chinois se dit prêt à lancer le produit chez nous. De notre côté, nous espérons avoir l’opportunité de le tester le plus vite possible, afin de vous donner notre avis. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page