Sports

Froome contraint à l’abandon ?

Tombé lourdement samedi lors de la 1ere étape du Tour de France, Chris Froome (Israël Start-Up Nation) ne souffre pas de fracture, mais n’est pas sûr à 100% d’être au départ de la 2eme étape.

Chris Froome sera-t-il au départ de la 2eme étape du Tour de France ce dimanche à 13h10 à Perros-Guirec ? Pour le moment, c’est l’incertitude. Le quadruple vainqueur de la Grande Boucle a fait partie des très nombreux coureurs qui sont tombés samedi à 7,5 kilomètres de l’arrivée de la 1ere étape. Il a mis beaucoup de temps avant de remonter sur son vélo et a finalement terminé 171eme, à 14’37 du vainqueur Julian Alaphilippe.

« Ce n’est pas ce que j’avais prévu pour aujourd’hui, mais j’ai réussi à finir. Je vais passer des radios, je vous tiendrai au courant ce soir. J’espère que tous ceux qui sont tombés vont bien », a-t-il tweeté après l’arrivée. C’est finalement à 2h22 du matin que le coureur britannique de 36 ans a donné de plus amples nouvelles  « Pas de fractures heureusement, mais il y a beaucoup d’enflures et d’ecchymoses sur ma jambe gauche et mon thorax. Je vais essayer de passer une bonne nuit de sommeil et de voir à quoi ça ressemble le matin avant de prendre une décision avec l’équipe médicale. Merci pour les nombreux messages de soutien. »

Froome est « capitaine de route » cette année

Reste donc désormais à savoir si après une nuit qui a forcément été courte, Christopher Froome sera apte à prendre le départ, alors que quatre coureurs ont déjà dû abandonner suite aux deux grosses chutes collectives de samedi. Même s’il n’a plus ses jambes d’il y a quelques années, le profil du jour, avec quatre côtes de 4eme catégorie et deux de 3eme, n’a pas de quoi lui faire peur. Cette année, Froome n’a pas le rôle de leader de l’équipe Israël Start-Up Nation (dévolu à Michael Woods et Dan Martin) mais de capitaine de route. Ses ambitions de remporter un cinquième Tour de France et ainsi rejoindre Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain dans la légende ont été rangées au placard. Mais nul doute qu’il aimerait tout de même voir les Champs-Elysées et ne pas s’arrêter dès le premier week-end…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page