People

Vanessa Paradis sous pression face à Samuel Benchetrit : elle a “peur de décevoir” son mari


C’est l’amour fou, à la scène comme à la vie. Puisque Samuel Benchetrit ne peut plus se passer de Vanessa Paradis, il a écrit et mis en scène une pièce de théâtre avec, pour vedette, son épouse. Les spectateurs pourront donc découvrir la comédienne, pour la première fois sur les planches, dans Maman à la rentrée 2021. Evidemment, jouer n’est pas le même exercice quand il s’agit de satisfaire sa moitié. Interrogé par Augustin Trapenard, sur France Inter dans l’émission Boomerang, l’héroïne a évoqué les bons côtés d’une telle collaboration… mais aussi les mauvais.

Chanteuse, mannequin, égérie Chanel, actrice… elle a toutes les cordes à son arc. Et bien qu’elle ait débuté sa carrière très tôt, Vanessa Paradis n’est jamais sûre d’elle à 100%. “Ça peut mettre plus de pression, a-t-elle reconnu, vis-à-vis de son partenaire. On se connaît tellement bien qu’on sait quelles sont les phrases à dire pour arriver plus vite droit au but. Quand on aime les gens, et que les gens vous aiment, on donne encore plus le meilleur de soi. On se dépasse, on est plus généreux, on est plus en confiance aussi. On est plus libre et on a moins peur d’être ridicule. Après, pour moi, j’ai encore plus peur de décevoir, de ne pas bien faire. Et lui, il faudrait lui demander !”

C’est une photo privée

Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit sont en couple depuis le mois de novembre 2016. Ils se sont mariés en toute discrétion le 30 juin 2018 à Saint-Siméon, à l’est de Paris, et se vouent une admiration sans pareille depuis. Ce n’est pas la première fois, d’ailleurs, qu’ils collaborent. Monsieur avait allègrement participé au dernier album studio de la chanteuse, intitulé Les Sources.

Il avait écrit et composé la moitié de cet opus et avait même réalisé l’image sélectionnée pour la pochette. “C’est une photo, un portrait que Samuel a fait de moi et qui n’était pas du tout destiné à une pochette d’album, expliquait-elle à Yann Barthès lors d’un passage dans Quotidien en 2018. C’est une photo privée, une photo vraie, je n’aurais pas pu faire semblant de faire ça. Et puis je l’aime bien. Par-dessus, il y a une photo de source qui est superposée”. Ha, l’amour…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page