Auto-Moto

La prochaine Mazda MX-5 sera électrifiée

Des représentants de la marque japonaise ont confirmé que la prochaine génération de la Mazda MX-5 embarquerait une motorisation électrifiée.

C’est une nouvelle qui devrait faire tourner de l’oeil les aficionados du célèbre roadster japonais, et ce même s’il fallait s’y attendre. Modèle emblématique de la marque d’Hiroshima, la Mazda MX-5 avait jusqu’à présent réussi à conserver une motorisation de puriste, avec des blocs atmosphériques reliés à une boite manuelle, sans aucune trace d’électrification. Mais cela est malheureusement sur le point de changer. Et cette information, qui ne fait évidemment la joie de personne a été confirmée par des portes-parole de la marque lors d’une interview réalisée par le magazine japonais Kuruma. Cependant, aucun détail supplémentaire n’a été donné par les responsables de la firme, qui restent encore plat vague sur le sujet. De quoi prolonger le suspens, au grand dam des puristes, qui craignent depuis des années une telle annonce. A l’heure actuelle, toutes les options sont encore sur la table, alors qu’aucune date de révélation n’a encore été annoncée pour cette future génération.

Comme le souligne le journaliste japonais Kenji Momota, qui a réalisé l’interview, les représentants de Mazda n’ont pour l’instant rien confirmé ni infirmé concernant l’arrivée d’une déclinaison 100 % électrique de la MX-5. Mais autant dire qu’une telle variante risquerait de fâcher pour de bon la clientèle du roadster, et n’est sans doute pas privilégiée, pour des raisons techniques. Et pour cause, ajouter des batteries ferait grimper en flèche le poids de la petite sportive, celui-ci dépassant actuellement à peine la tonne. Un embonpoint qui se ressentirait alors sur la conduite, même si le couple instantané permettait très certainement de gagner en dynamisme. Mais soyez rassurés, même si une telle version devait voir le jour, la firme a néanmoins confirmé que le roadster conservera bel et bien un moteur thermique. Celui-ci serait alors alimenté par un carburant de synthèse, sans que trop de détails ne soient pour l’heure donnés à ce sujet. Une hybridation 12 ou 48 volts pourrait aussi être ajoutée, mais là encore, tout cela reste théorique pour l’instant.

Lancement en 2023

Cette possibilité semble en réalité la plus probable, alors qu’il est en revanche difficile d’imaginer l’implantation d’une motorisation hybride rechargeable, qui alourdirait là encore bien trop la voiture et qui ne serait pas forcément indispensable. Quoi qu’il en soit, espérons que l’esprit de la Mazda MX-5 originelle soit préservé avec cette nouvelle génération, dont le lancement est prévu en concessions dans le courant de l’année 2023. Rien n’a été évoqué quant à son style, qui devrait là encore évoluer, sans que les détails ne soient annoncés.

Pour rappel, l’actuelle génération fut lancée en 2015 et déclinée en plusieurs versions. A ses débuts, la ND était en effet proposée en deux versions, développant 131 et 160 chevaux, par la suite remplacées par les Skyactiv-G 1,5 litre 132 et 2,0 litres 184 chevaux, associés à une boite manuelle à six rapports.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Mazda MX-5 : une nouvelle série spéciale Seiza

Mazda MX-5 « 3 » occasion : notre avis, à partir de 9 000 euros

Mazda MX-5 2019 – ESSAI : plaisir et normes


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page