Crypto

Journée noire pour le minage Bitcoin, plombé par la Chine

C’est la crise pour les équipementiers de minage BTC. Le constructeur Bitmain suspend ses ventes de machines, dont les prix s’effondrent.

L’interdiction du minage Bitcoin en Chine a de sérieuses répercussions. Les effets se font sentir au-delà du seul cours du BTC, soumis à de fortes tensions. Durant la semaine, le prix du Bitcoin repassait sous les 30.000 dollars.

Mais c’est aussi toute une industrie qui souffre de la décision des autorités chinoises. Les mineurs, nombreux dans le pays, sont contraints de mettre un terme à leurs activités. En résulte un fort recul du hash rate sur la blockchain.

Le prix des équipements de minage plonge

Cependant, le quotidien des mineurs affecte aussi un autre maillon de la chaîne crypto : les constructeurs d’équipements de minage. Bitmain, un des principaux fabricants au monde, prend une décision radicale.

L’entreprise, rapporte Bloomberg, suspend les ventes de machines de minage Bitcoin. Une conséquence directe de la politique chinoise. Bitmain annonçait déjà un jour plus tôt une pause dans la commercialisation de nouveaux équipements.

Le motif ? Une chute vertigineuse des prix de vente de 75%. Et les raison d’un tel plongeon sont finalement assez simples. L’interdiction du Bitcoin en Chine et du minage signe le coup d’arrêt pour de nombreux mineurs.

Ces mineurs écoulent donc leurs machines sur le marché de l’occasion, faisant s’effondrer les prix de ces appareils. L’impact sur les ventes de Bitmain est ainsi immédiat. La Chine représenterait entre 65 et 75% du minage BTC dans le monde.

Les mineurs se délocalisent hors de Chine

Les fabricants vont par conséquent devoir trouver de nouveaux débouchés pour les produits. C’est d’ailleurs déjà le cas du constructeur chinois Canaan. Ce dernier s’implante en effet au Kazakhstan, un pays qui s’efforce de développer une industrie du minage pour générer de nouveaux revenus.

Mais si les équipementiers traversent une période compliquée, celle-ci ne devrait être que transitoire. Le marché du minage doit se réorganiser et délocaliser ses activités vers de nouveaux pays.

Un patron d’un bassin de minage de Hong Kong explique ainsi à CNBC diversifier son hashrate en délocalisant aux Etats-Unis et au Canada. « Ce qu’il y a de bien avec le bitcoin, et qui est sous-estimé par beaucoup d’opposants, c’est que c’est un marché portable ; on peut l’amener directement à la source d’énergie », confie un autre dirigeant.

L’Amérique du Nord devrait donc bénéficier de cet exode contraint des mineurs chinois. Quant aux fabricants, ils enregistraient depuis fin 2020 des commandes record des mineurs nord-américains cotés en bourse. De quoi leur permettre d’attendre un retour à la normale.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page