Sports

Ce que vous avez raté de Portugal-France

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Pogba et Benzema complices

    Au lendemain de Hongrie-France, les titulaires de la veille ont le droit à quelques exercices physiques au stade du MTK Budapest FC. On a vu Paul Pogba et Karim Benzema discuter durant toute leur séance. Ça parlait football, visiblement…

  • 2/12

    Cristiano Ronaldo déchaîné à l’entraînement

    La sélection portugaise, elle, est installée à Budapest depuis le 9 juin. « CR7 » et ses coéquipiers profitent des installations du Vasas SC, un club de D2 hongroise. On a vu un quintuple Ballon d’Or à fond même à l’entraînement.

  • 3/12

    Le centre de presse des Portugais

    Les journalistes portugais ont la chance de travailler dans un confortable centre de presse, un bâtiment du Stade Illovszky Rudolf. Ils peuvent questionner les joueurs en direct, alors que la presse française se contente de visio-conférence depuis le début de l’Euro.

  • 4/12

    Ils ont eu un coucou de Ronaldo !

    Deux jours de suite, devant le centre d’entraînement des Portugais, nous avons croisé ces deux jeunes égyptiens qui étudient à Debrecen. Ils sont fous de « CR7 » et attendent des heures pour voir les joueurs sortir et remonter du bus. Au loin. Après avoir chanté le nom de leur idole, Ronaldo leur a fait un signe de la main. Cela a suffi à leur bonheur.

  • 5/12

    Des supporters de Messi devant Ronaldo

    Un couple d’Argentins est venu avec son maillot noir du FC Barcelone floqué de Lionel Messi pour aller voir ce France-Portugal. « On sera pour la France », lance le supporter, qui me félicite pour le maillot de Boca Juniors que je porte.

  • 6/12

    Le kop portugais bien organisé

    Les milliers des Portugais amassés en virage ont donné de la voix et pour cause, ils étaient emmenés par un leader des supporters du FC Porto. Même si c’est la réaction des Hongrois présents dans le stade sur les buts de leur sélection contre l’Allemagne qui a rendu l’ambiance complètement dingue.

  • 7/12

    La cabine des commentateurs radio et TV

    En tribune de presse, les règles sont strictes: masques obligatoires en tout temps et interdiction de filmer. Les commentateurs radio et TV, eux, sont protégés par du plexiglas.

  • 8/12

    Les amis du coach

    Nagui, Fabrice Santoro ou Jean Roch sont venus soutenir l’équipe de France de leur ami Didier Deschamps. Le sélectionneur est venu voir ses proches après la rencontre.

  • 9/12

    Bigflo, Maxime Lopez et Sylvain Wiltord

    Nos amis présents en tribunes ont croisé d’autres « people », le grand frère de Bigflo et Oli, Maxime Lopez (venu saluer son ami Steve Mandanda) ainsi que Sylvain Wiltord. Merci à Sébastien Kovou (Sebkovou sur Instagram), Olivier Démolis (Olivier1374 sur Instagram) et Olivier Chaignard (Olafthek sur Instagram) pour les selfies.

  • 10/12

    Notre top 3 des thermes de Budapest

    Nous vous avions présenté les Thermes Széchenyi la semaine dernière, les bains publics les plus célèbres de Budapest, avec un écran géant pour les matches de l’Euro. Nos reporters vous offrent les 2 autres endroits à investir pour échapper aux 36 degrés: les Thermes Rudas (sur les hauteurs de Buda) et la Piscine nationale Alfréd Hajos.

  • 11/12

    Vue panoramique !

    Pour profiter d’une vue panoramique magnifique de Budapest, le 360 Bar est le rooftop idéal, avec des petits cocktails signatures pour 6 euros environ. Il se situe en plein centre de Pest (l’Est de la ville), où vous pourrez ensuite rejoindre les « ruin bars » bien bondés.

  • 12/12

    De la publicité pour un escape game de Paris

    Budapest est LA ville européenne des escape games. Près de l’Opéra d’État hongrois, on a vu plusieurs autocollants pour « Kairos », un escape game de Paris. Adresse trouvée sur Google: 42 Rue Sedaine dans le 11e.


Retour en images sur les à-côtés de la rencontre de l’Euro entre l’équipe de France et la Seleçao de Cristiano Ronaldo, que nous avons vécue à Budapest.

Budapest s’est offert une immense publicité ces derniers jours. Alors que la majorité des stades de l’Euro 2020 se sont fixés sur une jauge à 25%, la Hongrie a décidé que sa Puskas Arena sera remplie à 100% pour ses 4 matches de la compétition. Le premier Hongrie-Portugal semblait incroyable à la TV et nous avons ensuite assisté à un Hongrie-France de folie, samedi dernier.

Des centaines de supporters français (sur les 5 000 présents le week-end dernier) ont eu le bonheur de rester à Pest (la partie Est de la ville, où se situe le centre-ville). Avec nos reporters de choc, nous avons notamment pu dresser notre top 3 des thermes de la ville, de sublimes bains publics qui permettent aux locaux d’échapper à la chaleur étouffante de la journée (presque 38 degrés !).

Ce Portugal-France nous a aussi permis de profiter des installations offertes aux journalistes portugais. La sélection de Fernando Santos étant installée dans la capitale hongroise depuis le 9 juin, un centre de presse a été dressé au stade d’entraînement utilisé par le champion d’Europe en titre. L’occasion de voir Cristiano Ronaldo à l’action ! On vous raconte tout ça en images.

Lire aussi :Ce que vous avez raté de Hongrie-FranceRonaldo, Mbappé répond à BenzemaBenzema dévoile son échange avec RonaldoLa performance historique des Bleus



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page