Politiques

une alliance des listes de gauche au prix de certains sacrifices


Publié

Durée de la vidéo : 2 min.

Régionales en Île-de-France : une alliance des listes de gauche au prix de certains sacrifices
franceinfo

Article rédigé par

L’alliance des trois listes de gauche en Île-de-France en vue du second tour des élections régionales menace la présidente sortante Valérie Pécresse (LR). Mais la fusion de leur programme s’est faite au prix de certains sacrifices, comme la gratuité des transports pour tous voulue par Audrey Pulvar (PS).  

Julien Bayou (EELV), Audrey Pulvar (PS) et Clémentine Autain (LFI) ont fusionné leurs listes de gauche en Île-de-France en vue du second tour des élections régionales, qui se tiendra dimanche 27 juin. Ce programme uni s’est fait au prix de sacrifices, notamment pour Audrey Pulvar, qui avait promis la gratuité des transports pour tous. Désormais, elle concerne seulement les mineurs et les précaires de moins de 25 ans. D’autres mesures du programme des deux autres candidats sont en suspens.  

Pour les anciens concurrents, ce n’est pas un renoncement pour autant. “On ne va pas vous raconter qu’on est d’accord sur tout, mais le socle sur lequel on s’est mis d’accord, c’est un socle de transformation en profondeur de la région“, explique Clémentine Autain. Valérie Pécresse, la présidente LR sortante, fustige une alliance “de bric et de broc”. De son côté, Jordan Bardella (RN) voit dans cette alliance une dérive vers l’extrême gauche.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page