Politiques

Nouvelle passe d’armes entre Eric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin, cette fois au sujet des élections régionales

Une vive altercation a eu lieu entre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti avant le Conseil des ministres, mercredi 23 juin.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Les deux hommes se sont expliqués avant le début du Conseil des ministres, mercreid 23 juin au Palais de l’Élysée. Dans l’entourage du ministre de l’Intérieur, on évoque seulement une “discussion banale”, comme il y en a souvent au lendemain d’une élection : “Ce n’était pas un clash !

Le garde des Sceaux interpelle Gérald Darmanin sur les félicitations que le ministre de l’Intérieur a adressées à Xavier Bertrand après son score lors du premier tour des élections régionales : “Ce que tu as dit, c’est une trahison, accuse Éric Dupond-Moretti, on ne te demande pas de renier tes amis, mais tu ne peux pas marcher sur tes collègues.”
Le ministre de la Justice était candidat sur la liste emmenée par Laurent Pietraszewski, éliminée dès le premier tour avec 9,13% des voix. Gérald Darmanin, lui, a longtemps été proche de Xavier Bertrand lorsque tous les deux étaient membres des Républicains et élus de la même région.

Mes propos ont été déformés, se défend Gérald Darmanin. Mais on ne peut pas critiquer ceux qui gagnent !” Devant plusieurs autres ministres, qui assistent à la scène, Éric Dupond-Moretti répond qu’il a “gagné et perdu des procès. Ce n’est pas la question. C’est une question de loyauté.” Avant de tourner le dos à Gérald Darmanin.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page