Technologie

Facebook lance Live Audio Rooms, un nouveau rival de Clubhouse

À son tour, Facebook vient de lancer une application concurrente de Clubhouse, la plate-forme de discussions qui a fait fureur durant la pandémie. Baptisée « Live Audio Rooms », elle est disponible sur iOS et Android, mais pour l’instant uniquement aux États-Unis.

À l’instar de Clubhouse, elle permet aux utilisateurs d’écouter et parfois de participer aux conversations menés par des célébrités ou des « influenceurs ». Facebook a sollicité plusieurs personnalités pour le lancement de son nouveau produit, dont le rappeur D Smoke, la chanteuse Kehlani ou encore l’activiste et défenseur des droits civiques DeRay Mckesson.

A découvrir aussi en vidéo :

« Les personnalités publiques peuvent inviter des amis, des abonnés, d’autres personnalités publiques vérifiées ou n’importe quel auditeur dans le salon pour être intervenant. L’organisateur peut inviter des intervenants en avance ou pendant la conversation. Il peut y avoir jusqu’à 50 intervenants à la fois et il n’y a pas de limite au nombre d’auditeurs », explique Fidji Simo, directrice de Facebook App, dans une note de blog.

L’application est évidemment fortement intégrée avec le réseau social Facebook.

Les auditeurs peuvent montrer leur soutien aux orateurs en leur envoyant des « étoiles ». Ils se retrouvent alors au « premier rang », c’est-à-dire parmi les premiers dans la liste des auditeurs.

Cette section « permet de mettre en avant les personnes qui envoient des étoiles, de sorte que les organisateurs peuvent identifier leurs supporteurs », précise Mme Simo.

Toutefois, les étoiles ne sont pas gratuites, mais s’achètent sous forme de « packs ».

Live Audio Rooms permet également de réaliser une collecte de fonds durant la discussion. Seul l’organisateur peut en décider. Elle peut être au bénéfice d’une association ou d’une société privée.

Le marché des formats audio a explosé pendant la pandémie, emmené par la start-up Clubhouse, qui dit avoir attiré plus de 10 millions d’utilisateurs depuis son lancement l’an dernier. Twitter et Spotify offrent aussi des services audio en direct depuis peu.

Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg a également annoncé lundi qu’il allait proposer aux États-Unis des podcasts créés par des personnalités, qui seront disponibles directement depuis son application mobile.
Selon la société d’analyse financière Finbold, les recettes publicitaires des podcasts vont générer 1,34 milliard de dollars aux États-Unis en 2021, un record. Ce montant va s’élever à 1,7 milliard l’an prochain et à 2,18 milliards en 2023, estime Finbold.

Source : Facebook


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page