Technologie

Premier essai réussi pour la voiture de course volante d’Airspeeder


Après la Formule 1, l’avenir est peut-être aux compétitions de voitures volantes sans passager. C’est en tous cas l’objectif de la start-up Airspeeder qui vient de réaliser son premier vol d’essai réussi en Australie avec son prototype Alauda Mk3 sous l’étroite surveillance de l’Autorité australienne de l’aviation civile.

Silhouette effilée et design futuriste, il s’agit d’un eVTOL, un aéronef électrique avec décollage et atterrissage verticaux. Il est conçu par Alauda Aeronautics. Les deux sociétés ont été créées par Matt Pearson, auparavant fondateur de la start-up Fleet spécialisée dans les nano satellites.

Du FPV à grande échelle

La voiture de course volante pèse 130 kilos et peut s’élever à une altitude de 500 mètres. Elle dispose d’une batterie amovible avec une autonomie de 10 à 15 minutes. Elle est également dotée d’un lidar et d’un radar pour éviter les collisions. Elle ne transportera pas de pilote mais sera commandée à distance. En fait, il s’agit ni plus ni moins que de reprendre le principe des courses de drones FPV (First Person View) avec des engins de la taille d’un hélicoptère.

A découvrir aussi en vidéo :

Plusieurs Grands Prix de voitures volantes électriques sans équipage pourraient avoir lieu avant la fin de l’année. Le site d’Airspeeder indique que trois lieux seront bientôt révélés. Dix équipes et 20 pilotes seront enfin progressivement impliqués d’ici 2022. Il est encore possible de candidater.

Sources : The Verge, Airspeeder


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page