Sports

Le coup de gueule d’Anne-Laure Bonnet

L’ancienne présentatrice de Téléfoot a vivement réagi au passage des 500 000 morts du Covid au Brésil.

La Ligue 1 a perdu l’un de ses anciens joueurs, dimanche. Passé par l’AC Ajaccio entre 2004 et 2008, Lucas Pereira est décédé, dimanche, des complications du Covid-19. Hospitalisé durant la semaine, l’ancien attaquant a succombé à une attaque cardiaque. Un décès qui alourdit un peu plus le bilan du Covid-19.

Officiellement, ce sont désormais 502 347 Brésiliens qui ont perdu la vie à cause de la pandémie et la situation est toujours aussi inquiétante avec en moyenne 80 000 cas quotidiens et plus de 2000 décès. Le système hospitalier craque de toutes parts et Jair Bolsonaro, le chef de l’état, reste opposé au confinement et au port du masque.

Et face à la lenteur de la campagne de vaccination et de la propagation de variants plus agressifs, beaucoup craignent une troisième vague, quelques mois seulement après une deuxième vague ayant entraîné plus de 4000 décès quotidiens.

Bolsonaro ASSASSIN

Une situation qui ne laisse pas insensible Anne-Laure Bonnet, qui a vécu plusieurs années au Brésil. « 500 000 MORTS DU COVID AU BRÉSIL. 500 000 chiffre officiel, largement sous-estimé. Et on en est toujours à 2000 morts par jour. Bolsonaro ASSASSIN.», a-t-elle ainsi écrit sur Twitter pour crier sa rage.

Ce n’est pas la première fois que l’ancienne présentatrice de Téléfoot, récemment retournée en Italie, dit son indignation. « C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup. J’aime le foot et encore plus le Brésil. Mais cette Copa America, utilisée par Bolsonaro pour faire croire que tout va bien, c’est trop pour moi », avait-elle ainsi déjà écrit après l’annonce de Mastercard de son retrait après la décision de la Conmebol d’attribuer en urgence l’organisation de la Copa America au Brésil malgré le contexte sanitaire.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page