Economie

Quand obtient-on sa retraite « complète » ?

Par retraite complète, on pense souvent à retraite à taux plein,sans minoration donc de la pension de base, et, par ricochet, sans minoration définitive non plus de la complémentaire Agirc-Arrco.

Question à un expert

A quel moment pourrai-je avoir une retraite complète, sans minoration ?

On entend souvent les seniors parler de la retraite « complète », « pleine » ou « entière », qui permettrait de déterminer quand partir dans les meilleures conditions financières.

S’agit-il pour autant d’une pension sans aucune minoration ? Par retraite complète, on pense souvent au taux plein, le taux maximal de 50 % pour la pension de base du régime général, sans minoration. Et, par ricochet, sans minoration définitive non plus de la complémentaire Agirc-Arrco.

Lire aussi Retraite complémentaire : qui subit finalement le nouveau malus Agirc-Arrco ?

Mais il faut savoir que si on a le taux plein sans avoir le bon nombre de trimestres (par exemple, en partant à l’âge du taux plein automatique, 67 ans, ou si l’on a cotisé dans un régime autre que celui des salariés, si l’on a cotisé à l’étranger, si un rachat de trimestres a été effectué en option 1, si l’on part au titre de l’inaptitude au travail, etc.), la pension de base est quand même affectée par une proratisation et n’est pas « complète » malgré le taux plein (si on part avec 164 trimestres au lieu des 167 requis pour les générations 1958 à 1960, le coefficient de proratisation appliqué à la pension sera 164/167).

Raisonner en euros

A cela s’est ajouté en 2019 le malus temporaire Agirc-Arrco. Avec ce nouveau dispositif, taux plein au régime de base ne rime plus forcément avec « complémentaire sans minoration » : un malus de 10 % s’applique, dans le cas général, durant trois ans sur la complémentaire de ceux qui ne reportent pas leur départ d’un an à partir du taux plein.

Rappelons aussi que certains régimes complémentaires ne fonctionnent que par rapport à l’âge et non par rapport aux trimestres, les régimes de base et complémentaires sont déconnectés.

Question à un expert : Avec la mise en place du malus, ai-je intérêt à prendre ma retraite plus tard ?

Alors faut-il vraiment focaliser sur la retraite « complète » ? Pour faire ses choix, mieux vaut toujours raisonner tout simplement en euros et en pouvoir d’achat, peu importent les conditions de son départ.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page