Santé

Quel a été l’impact du confinement sur les personnes atteintes d’hyperactivité ?


Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble neurologique qui confère aux individus qui en sont atteints, des difficultés de concentration, des impulsivités et un problème de contrôle du comportement.

Une étude parue dans le Journal of Child Psychology and Psychiatry, s’est intéressée au cours du confinement aux États-Unis, à 118 adolescents souffrant du trouble déficitaire de l’attention.

Durant cette période, le statut de TDAH a été associé à une augmentation de la lenteur cognitive et des symptômes d’inattention, d’hyperactivité-impulsivité et de défiance, et cela, malgré la prise ou non des médicaments par les sujets. Ceci suggère que ces taux élevés de symptômes ne sont pas simplement la résultante d’adolescents qui n’ont pas pris leur traitement durant la quarantaine. Cependant, ces augmentations étaient temporaires et n’ont pas duré après la levée du confinement.

Cette étude a noté que les sujets qui avaient une faible capacité de régulation des émotions, étaient plus susceptibles d’augmenter leurs symptômes durant la Covid. Cela a confirmé que des interventions améliorant ce type de capacités pourraient réduire le risque d’aggravation des symptômes, pendant les périodes de stress chronique, chez les sujets atteints de TDAH.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page