Sports

Les Bleus n’ont pas retenu Laporte

Aucun joueur de l’équipe de France n’a cherché à dissuader Aymeric Laporte de tourner le dos aux Bleus pour rejoindre l’Espagne.

Aymeric Laporte prend son pied. Barré en équipe de France, le défenseur central de Manchester City a accepté de prendre la nationalité espagnole pour évoluer avec la Roja et connaître ses grands débuts sur la scène internationale à l’occasion de l’Euro 2020. Une aventure qui doit beaucoup à Luis Enrique. « C’est une longue histoire qui date. Il m’a appelé et m’a dit qu’il était intéressé à l’idée de compter sur moi et voulait savoir si j’étais intéressé à l’idée de jouer un Championnat d’Europe. Il m’a dit que c’était très possible que je joue avec l’Espagne et moi j’étais ravi. », a raconté le natif d’Agen dans un entretien accordé à Marca.

Sa décision a vite été prise et il n’a eu aucun mal à l’expliquer à ses proches. « C’est un sujet délicat, mais au final, je dois faire ce que je pense être juste et correct, en faisant bien les choses. C’est ce que j’ai toujours essayé de faire, tout en respectant au maximum tout le monde. Comme c’était un sujet compliqué, j’en ai parlé avec ma famille et je leur ai dit quelles étaient mes intentions. Ils ont compris. D’une certaine manière, c’était très clair pour eux », a-t-il poursuivi, glissant là un petit tacle à la France : « Ce que m’avait donné l’Espagne, tout au long de ma carrière et pas que maintenant, n’a rien à voir avec la France. »

L’équipe de France semble d’ailleurs avoir bien vécu la décision du Mancunien. Aucun joueur n’a d’ailleurs cherché à l’en dissuader. « La plupart d’entre eux connaissaient ma situation. Pas le fait que j’allais jouer avec l’Espagne, mais qu’on ne comptait pas sur moi en France ou alors que de manière ponctuelle. Je me suis longtemps accroché en attendant quelque chose. Ils ont été surpris parce que je ne leur avais pas parlé de ça (sa naturalisation espagnole), mais ils sont heureux parce qu’ils savent que c’est ce que je voulais », a-t-il affirmé.

Lire aussi :La satisfaction de LaporteL’Espagne contrariée d’entrée


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page