Sports

Ronaldo, une attitude « égoïste » et « répréhensible »   

Cristiano Ronaldo s’est attiré de vives critiques après son geste en conférence de presse, à la veille du match face à la Hongrie.

Cristiano Ronaldo a frappé fort pour son entrée en lice à l’Euro. Malgré une prestation poussive, le quintuple Ballon d’or a en effet inscrit un doublé face à la Hongrie (3-0), la star de la Juve en profitant pour s’offrir quelques records de plus. Devenu le premier joueur à disputer cinq phases finales de l’Euro, CR7 a également fait tomber le record de buts inscrits à l’Euro qu’il partageait avec Michel Platini avec désormais 11 buts au compteur.

Lire aussi : Quand Pogba la joue comme Ronaldo en conférence de presse…

 

Mais ces nouveaux faits d’arme sont quelque peu passés au second plan. La faute à son attitude en conférence de presse d’avant-match lorsqu’il a décidé d’enlever du champ des caméras les deux bouteilles de Coca-Cola présentes devant lui. Un geste fort massivement relayé et qui a fait chuter le cours de l’action de la marque d’Atlanta au point que sa capitalisation boursière a perdu plusieurs milliards dollars.

Cela ne se produirait pas aux États-Unis

Cette attitude a d’ailleurs choqué de nombreux analystes. Et ce d’autant plus qu’il semble avoir inspiré Paul Pogba qui a en effet enlevé la bouteille de bière sans alcool présente devant lui lors de sa conférence de presse après le match face à l’Allemagne. « Cristiano Ronaldo et Paul Pogba ont directement violé les règles commerciales et ont causé une publicité négative pour deux sponsors majeurs de l’Euro», a ainsi écrit l’éditorialiste Gerardo Riquelme dans les colonnes de Marca, évoquant des gestes « égoïstes et répréhensibles ».

D’autres ont mis l’UEFA devant ses responsabilités. « Cela ne se produirait pas aux États-Unis. Si quelque chose comme ça arrivait en NFL ou en NBA, le joueur serait sanctionné. Ils sont très surveillés et ne peuvent pas faire une telle chose », a ainsi expliqué le spécialiste du marketing sportif Carlos Cantó, Cinto Arjam, autre connaisseur du milieu craignant que ce geste agisse comme une traînée de poudres : « Si Cristiano fait un tel geste et que rien ne se passe, pourquoi Griezmann ou Busquets ne le feront pas ? » « Comment l’UEFA va-t-elle vendre le sponsoring de Coca Cola pour le prochain Championnat d’Europe si les joueurs sont autorisés à enlevez-les et rien ne se passe ? ? Qui va l’acheter ? La valeur devient nulle », a-t-il renchéri.

« Les joueurs connaissent les règles du jeu et savent que sans argent privé, cela n’est pas possible. Leur attitude est répréhensible », a insisté Gerardo Riquelme, faisant observer que Coca-Cola avait davantage perdu en bourse à cause de ce seul geste qu’en raison de la pandémie de coronavirus.

Lire aussi :Ronaldo a fait perdre des milliards à Coca-Cola !Ronaldo en guerre contre… le Coca-Cola


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page