Femme

Nos french Mademoiselles en dentelles

Ces French Mademoiselles, élégantes en diable, ne jurent que par Courrèges et le revival 60’s… Comme un modèle qui viendrait arpenter le podium d’un défilé avant son ouverture, Mademoiselle K.T (pour Katia) et Mademoiselle L (pour Lexie) dévoilent un tout petit bout de leur intimité en présentant un clip sur Youtube ainsi qu’un titre disponible sur toutes les plateformes et qui a déjà rencontré la grâce de plusieurs centaines de fans heureux sans doute déjà dévoués à ces créatures regroupées au sein de ce collectif artistique qui distille ses œuvres avec la délicatesse d’une poudre magique dont on ne voudrait perdre aucune miette.

Avec un son résolument rétro (mixé à Londres par le producteur d’Elvis Costello, de Nick Lowe ou Lene Lovich) et un groove à faire danser les modèles rectilignes de la ligne « Cosmonaute » de Pierre Cardin. Les French Mademoiselles revendiquent ce chic à la française (même si l’une des chanteuses est en fait américaine), tant et si bien qu’elles ont choisi la journée de la minijupe pour présenter leur première œuvre.  Et pour pour entendre leur second opus « Mon Roméo », leurs admirateurs devront attendre le 6 juillet :  la journée internationale du bisou !

Leurs textes parfois vachards « …la londonnienne dans le brouillard, cache ses dents qu’on s’aurait voir » avec leurs copines étrangères, célèbrent l’élégance made in France ! Si on raconte que les rougeurs qui montaient aux joues de Lexie lors des séances de prise de son n’étaient pas dû au maquillage mais plus au cynisme des textes que n’auraient pas renié Karl Lagerfeld. La production anglaise, à qui l’on traduisait ces textes français, a loué la liberté de ton toute hexagonale qui fait parfois rêver nos voisins brexités.

Enregistré entre Londres et Paris par la crème de la crème des musiciens de l’hexagone en n’utilisant que de véritables instruments, nos French Mademoiselles laissent les machines à leurs copines rapeuses qui s’habillent de plus en plus comme si elles voulaient assassiner une seconde fois Yves St Laurent ou Cristobal Balanciaga ou même nier jusqu’à l’existence de Christian Dior.

Si les French Mademoiselles demeurent aussi fidèles à la minijupe de Mary Quant, elles aiment porter des bas et des jarretelles, comme pour faire mentir Gabrielle Chanel qu’elles célèbrent pourtant dans ce premier titre en se paraphrasant « Il faut de mille ans et Chanel, pour faire une French Mademoiselle ».

www.frenchmademoiselles.com

Youtube : https://www.youtube.com/c/FrenchMademoisellesChannel




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page