Femme

Ces célébrités de la chanson ou du cinéma qui ont vaincu leur bégaiement

  • Julia Roberts

    L’actrice a souffert de ce handicap étant enfant, en effet Julia Roberts bégayait lorsqu’elle était petite fille, tout comme sa sœur jumelle et son frère également. L’actrice a été sollicitée pour être la porte-parole de l’Association des bègues américains (Stuttering Foundation of America). Il semble que la comédie ait été une forme de thérapie pour aider l’actrice à surmonter son bégaiement, et cela ne se remarque plus du tout aujourd’hui.

  • Tiger Woods

    Bien avant de devenir le meilleur golfeur de la planète, celui que l’on surnomme le Don Juan des greens, le célèbre Tiger Woods, a eu une enfance difficile. En effet, il a grandement souffert de son bégaiement, sur lequel il a du beaucoup travaillé. C’est à CBS qu’il a raconté à quel point il avait du lutter contre son bégaiement tenace qui l’isolait alors de ses camarades de classe. Considéré à ce jour comme l’un des plus grands golfeurs de tous les temps, Tiger Woods a été très inspirant lorsqu’il a dit à propos de son bégaiement : « Mais je n’ai pas laissé cela m’arrêter, et je pense que ça m’a même inspiré à travailler plus fort. » Et visiblement bégayer n’empêche pas de draguer…

  • Hugh Grant

    L’acteur est réputé pour ses rôles dans les comédies romantiques, notamment «  Quatre mariages et un enterrement » et « Coup de foudre à Notting Hill » mais Hugh Grant a lutté contre le bégaiement tout au long de sa vie. Si vous regardez ses films d’assez près, vous pourrez peut-être même repérer quelques lignes où il a vraiment dû ralentir, ou où il a dû prononcer différents mots différemment pour compenser son bégaiement.

  • Nicole Kidman

    Nicole Kidman, surtout connue comme l’actrice australienne à succès, n’a jamais laissé son bégaiement l’empêcher de poursuivre sa carrière d’actrice. L’épouse de la célèbre star de country Keith Urban a également produit un certain nombre de films et continue de le faire.

    Nicole Kidman fait partie des nombreuses célébrités qui ont du lutté contre le bégaiement à un moment de leur vie. Citée par l’Organisation National Stuttering Foundation, (Organisation Nationale de Bégaiement) , l’actrice s’est décrite comme «très timide», ce qui a été aggravé par son trouble de la parole pendant l’enfance.

  • Elvis Presley

    Elvis Presley, une véritable icône rock et une légende de la culture populaire, nous a quittés à l’âge de 42 ans, le 16 août 1977. Le King a déchainé les passions, avec les célèbres titres connus dans le monde entier comme « Love me Tender » ou bien encore « Jailhouse Rock ». Même John Lennon a affirmé qu’ « avant Elvis, il n’y avait rien ». Mais ce que l’on ignorait sur la star, c’est qu’Elvis Presley était atteint d’un léger bégaiement, un handicap qui ne l’a pas empêché de mener une carrière aussi riche. L’artiste de Memphis reconnu et adulé, restera à jamais une figure mythique parmi les grandes stars américaines.

  • Charlie Sheen

    L’acteur Charlie Sheen est surtout connu pour son rôle principal dans l’émission à succès de longue date de CBS, Two and a Half Men. Alors que Sheen est aujourd’hui reconnu comme une star célèbre de la scène et de l’écran, il a dû surmonter sa propre lutte contre le bégaiement pour réussir en tant qu’acteur.

    L’acteur star de la série à succès « Mon oncle Charlie », a évoqué son problème de bégaiement d’enfance lors d’une performance lors de sa tournée nationale à Cleveland en 2011: «Le bégaiement m’a appris à écouter, ce que nous avons tous oublié.»

  • Kylie Minogue

    La chanteuse australienne et reine incontestée du disco avec Donna Summer, est parvenue à sortir du bégaiement grâce au chant. La sublime chanteuse a su transformer son handicap et faiblesse en force qui lui a permis d’avancer malgré les aléas de la vie. Elle a également vaincu un cancer du sein diagnostiqué en 2005.

  • Noel Gallagher

    L’auteur-compositeur d’Oasis Noel Gallagher a suivi quatre ans d’orthophonie pour traiter son bégaiement. Noel et Paul Gallagher ont déclaré que les violences physiques qu’ils avaient subies de la part de leur père dans leur enfance ont alors aggravé leur bégaiement.

  • Lewis Carroll

    De nombreux articles sur Lewis Carroll ont été publiés à travers l’histoire, mais très peu d’entre eux mentionnent le bégaiement du célèbre auteur du livre « Alice au Pays des Merveilles », fils d’un ecclésiastique. Lewis Caroll voulait devenir prêtre, mais apparemment il n’en était pas capable à cause de son bégaiement qui l’aurait empêché de prononcer le sermon… En 1859, Caroll a suivi des cours d’orthophonie auprès de James Hunt, un pionner de la correction de la parole en Grande-Bretagne.Mais s’il n’est pas devenu prêtre, le bégaiement n’a pas arrêté Lewis Caroll, il a donné vie à de nombreuses histoires intemporelles et imaginatives pour les enfants.

  • Marilyn Monroe

    Marylin Monroe, le sex symbol mythique n’a pas toujours été cette femme fatale à la voix rauque, sa voix sensuelle était en fait un moyen de surmonter son bégaiement. Marylin Monroe est une icône intemporelle et une étoile qui brillera éternellement dans le ciel des stars hollywoodienne. Mais la star connaissait des problèmes de bégaiement, et ce dès son plus jeune âge, surtout lorsqu’elle était excitée ou nerveuse. Le bégaiement a disparu au fur et à mesure que l’actrice grandissait mais elle recommençait à bégayer dans des situations stressantes. Elle a du faire quelques séances avec un orthophoniste, pour surmonter cela, son travail sur sa voix se reconnait à son timbre si particulier, presque soufflé et qui a conquis le monde entier…

    Mais son bégaiement n’a pas empêché Marylin Monroe d’être cette magnifique beauté Hollywoodienne qui a ensorcelé même les présidents.

  • Eric Roberts

    Contrairement à sa sœur Julia, Eric Roberts a été plus ouvert à la discussion concernant son problème de bégaiement. L’acteur bégayait sévèrement lorsqu’il était enfant, mais il est à l’aise pour en parler : «J’ai bégayé lors d’une émission de télé et le public s’est senti mal à l’aise et a rigolé.» Son bégaiement l’a poussé à mémoriser ses répliques à l’avance, une façon de mieux pouvoir les contrôler.

  • B.B. King

    BB King, a été classé numéro trois sur la liste Rolling Stone des 100 plus grands guitaristes de tous les temps. Et si la carrière et les réalisations de King sont légendaires, son bégaiement a reçu peu d’attention au fil des ans. En effet, BB King a bégayé depuis son enfance. Selon “Everyday I Sing the Blues: The Story of BB King” de David Shirley, King a assisté à des services religieux  animés à l’école primaire, et c’est là qu’il a découvert qu’il avait un don spécial pour la musique. Les gens étaient étonnés qu’il puisse chanter si magnifiquement sans bégayer. Le pasteur de l’église a soutenu que c’était le Saint-Esprit qui chantait si gracieusement dans la gorge de BB lorsque le jeune garçon s’est joint à la chorale.

  • Isaac Newton

    Sir Isaac Newton a été membre du Parlement de l’Université de Cambridge au Parlement de la Convention de 1689, puis de nouveau en 1701. Son travail sur la gravité et la mécanique est réputé. Sir Isaac était tellement gêné par son bégaiement, qu’il a demandé que les fenêtres du bâtiment du Parlement soient fermées pour que les gens dans la rue ne l’entendent pas bégayer.

  • Chris Martin

    Le chanteur de Coldplay, Chris Martin, a eu un bégaiement en grandissant et il bégaye encore occasionnellement.

    Le leader de Coldplay est l’un des nombreux chanteurs qui ont surmonté un bégaiement de l’enfance grâce à l’orthophonie. Pour lui cependant, le bégaiement fait encore parfois surface, et cela lui arrive parfois même lorsque le chanteur s’apprête à monter sur scène, ou débute une chanson.

  • Bruce Willis

    L’acteur Bruce Willis quant à lui a bégayé dès l’âge de huit ans, souffrant ainsi de moqueries et de harcèlement à l’école, et ses petits camarades l’ont surnommé Buck-Buck. Mais c’est à seize ans, après des cours de théâtre, qu’il a réalisé que son bégaiement s’arrêtait dès qu’il montait sur scène et jouait un rôle. L’acteur célèbre s’est vite rendu compte qu’il pouvait se débrouiller sur scène, et que là, son bégaiement ne l’handicapait pas trop… Devenu au fil de ses innombrables rôle une figure emblématique du cinéma, validée et reconnue, Bruce Willis a gagné le titre d’ « Acteur le plus connu de tous les temps », personne ne parle plus de  « Bick-Buck »…

  • Emily Blunt

    Révélée par son rôle dans “Le diable s’habille en Prada », l’actrice est devenue très populaire et  elle est la coqueluche de nombreux admirateurs. Ce que ses fans savent moins par contre, c’est que miss Blunt bégayait. Sur les conseils avisés de l’une de ses profs, la comédienne prend alors des cours de théâtre, ce qui a grandement contribué à faire disparaitre son bégaiement. Le secret de l’actrice est simple, dès qu’elle se met dans la peau de quelqu’un d’autre pour jouer un rôle, le bégaiement disparait comme par magie.

  • Winston Churchill

    Toute sa vie, Churchill a eu un trouble de l’élocution, mais Churchill a persévéré et a travaillé sur son bégaiement. Il a d’ailleurs déclaré alors qu’il deviendrait un grand orateur public, et il a également dit  « Mon obstacle n’est pas un obstacle », lors d’un discours politique.

    Winston Churchill, dont le bégaiement était particulièrement évident pour les commentateurs des années 1920, était l’un des 30% de bègues qui ont un trouble de la parole associé – un lisp dans son cas – pourtant Churchill a mené son pays pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • Ed Sheeran

    Avec sa voix impeccable et son assurance sur scène, personne n’aurait jamais deviné qu’Ed Sheeran bégayait. Et pourtant, le chanteur en a souffert durant des années depuis son enfance. L’interprète de « Shape of You » a expliqué qu’il était complexé quand il était petit à cause de ce bégaiement persistant, mais aussi à cause d’une tâche de naissance sur son œil et des lunettes de vue. Le petit Ed Sheeran a cependant réussi à inverser la tendance et à reprendre confiance en lui grâce à la musique. Ce serait en fait le rap, plus précisément Eminem, qui l’aurait aidé à surmonter ses problèmes d’élocution. En découvrant l’album du célèbre rappeur Eminem, offert par son oncle à l’âge de 9 ans, c’est la révélation pour le petit Ed. En essayant à l’époque de rapper comme son rappeur préféré, son bégaiement a disparu peu à peu.

    “La musique m’a donné confiance en moi, et m’a fait réaliser que je pouvais faire quelque chose de bien.” Voilà une belle revanche sur la vie.

  • Samuel L. Jackson

    Avant de faire bégayer son interlocuteur mort de trouille dans le film culte  « Pulp Fiction », c’est l’acteur célèbre Samuel L. Jackson qui a souffert de bégaiement, il a été confronté à ce problème étant beaucoup plus jeune et se bat toujours contre cette difficulté. Samuel L. Jackson revient sur la façon dont il a dépassé ce handicap. L’acteur s’est inscrit au Morehouse College d’Atlanta et suit des cours d’expression orale pour dompter son bégaiement, il a également travaillé sur son problème d’élocution avec l’aide d’un orthophoniste.Il y a quelques années, quand un journaliste lui a posé des questions sur son bégaiement, l’acteur n’a soudain plus trouvé ses mots, mais ses difficultés n’ont nullement entravé sa carrière et non pas empêché l’acteur de devenir une légende du cinéma.

  • Michelle Williams

    L’ancienne star de Destiny’s Child, Michelle Williams, était en tête des charts avec la chanson à succès du groupe, “Survivor” en 2001. La chanson, qui encourage les gens à ne pas abandonner, est un message inspirant pour d’autres comme Michelle qui ont eu à surmonter leur bégaiement. Michelle Williams a grandi avec ce trouble, et vaincre son handicap n’a pas été facile. Mais malgré ce qui aurait pu être un frein à sa carrière et une entrave, la chanteuse n’a pas craint les projecteurs et a continué de mener une carrière illustre et inspirante.




  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page