Politiques

Nicolas Sarkozy est arrivé au tribunal pour son interrogatoire


Ce qu’il faut savoir

Après trois semaines d’audience, il se présente enfin devant la cour. Nicolas Sarkozy est arrivé au tribunal judiciaire de Paris, mardi 15 juin, pour son interrogatoire sur les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012. L’ancien chef de l’Etat, qui se fait représenter depuis l’ouverture du procès Bygmalion le 20 mai, devrait s’exprimer à la barre à partir de 13h30, selon son avocat Thierry Herzog. Suivez notre direct.

Les autres prévenus déjà entendus. Les treize autres prévenus (anciens cadres de Bygmalion et de l’UMP, directeur de campagne, experts comptables) sont tous soupçonnés d’être impliqués à des degrés divers dans le système de double facturation imaginé pour masquer l’explosion des dépenses autorisées pendant la campagne de l’ancien président, alors candidat à sa réélection.

Sarkozy risque un an de prison. Contrairement aux autres prévenus, renvoyés notamment pour escroquerie ou usage de faux, Nicolas Sarkozy n’est pas mis en cause pour ce système. Il comparaît pour “financement illégal de campagne” uniquement et encourt un an d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende. Le procès est prévu jusqu’au 22 juin.

L’ancien président déjà condamné cet hiver. Début mars, Nicolas Sarkozy est devenu le premier ex-président de la Ve République à être condamné à de la prison ferme (trois ans dont un ferme), pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite “des écoutes”. Sa défense a fait appel du jugement.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page