Politiques

“Je n’ai jamais fraudé”, affirme Nicolas Sarkozy


Publié

Durée de la vidéo : 1 min.

Affaire Bygmalion : "Je n'ai jamais fraudé", affirme Nicolas Sarkozy
FRANCE 3

Article rédigé par

Nicolas Sarkozy a été entendu pour la première fois à la barre, mardi 15 juin, dans le cadre du procès Bygmalion. Il s’est expliqué sur les accusations de financement illégal de sa campagne présidentielle en 2012.

Quelle a été la ligne de défense de Nicolas Sarkozy, entendu mardi 15 juin dans le cadre de l’affaire Bygmalion ? “Dès son arrivée, Nicolas Sarkozy s’est engouffré sans faire le moindre commentaire”, rapporte la journaliste Nathalie Perez, en duplex depuis le tribunal judiciaire de Paris. “Mais une fois à la barre, très combatif, il a répondu à toutes les questions du tac-au-tac.”

“J’ignorais tout de cette double comptabilité frauduleuse, ce n’est pas mon travail”, a notamment déclaré l’ancien président de la République. “Imaginez un Chirac ou un Hollande s’occuper des factures pour la location d’une sono ou d’une salle de meeting.” Nicolas Sarkozy a également répondu à des questions plus épineuses. “Là encore il botte en touche et utilise des comparaisons”, explique Nathalie Perez. “Ma campagne de 2012 est exactement la même que celle des candidats Hollande ou Le Pen”, a notamment déclaré Nicolas Sarkozy, qui reconnaît avoir “peut-être commis des erreurs”, mais n’avoir “jamais fraudé”.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page