Crypto

Le destin du cours de l’Ether pourrait se jouer le 25 juin

Les détenteurs d’Ethereum doivent se préparer. Le 25 juin, pour 1,5 milliard de dollars d’options arriveront à échéance.

Cette date est à inscrire au calendrier des traders. L’Ether (ETH) connaîtra le 25 juin prochain sa principale expiration d’options de l’année. Cela représente 1,5 milliard de dollars d’intérêts ouverts. A titre de comparaison, c’est 30% de plus que le 26 mars.

Et pourquoi être particulièrement attentif à cette échéance ? Car la précédente date de ce type se traduisait par une chute brutale du cours de l’Ethereum. Sur 5 jours, le cours de la cryptomonnaie reculait de 17% à 1.550 dollars.

Chute de l’Ether après la précédente expiration d’options

Après le 25 juin, l’Ether pourrait donc subir un nouveau contrecoup. Cependant, cette tendance est difficile à anticiper. Nos confrères de CoinTelegraph précisent également que l’expiration des options débouchait ensuite sur une forte progression.

Ainsi, après la chute suivait une croissance de 56% au cours des trois semaines suivantes. L’Ether atteignait de cette façon les 2.500 dollars, en totale décorrélation avec la valeur du Bitcoin (BTC). Hausse ou baisse, les deux scénarios sont possibles après le 25 juin.

Toutefois, plusieurs autres paramètres entraient en ligne de compte en mars après l’expiration des options. Le 11 mars, les mineurs Ethereum organisaient une démonstration de force pour protester contre la mise à jour de la blockchain visant à réduire les frais de gaz, et donc leurs revenus.

Par ailleurs, Visa annonçait une première transaction native sur Ethereum et son intention d’utiliser la blockchain pour de futures opérations en crypto. Enfin, en avril, la mise à jour Berlin d’Ethereum était déployée.

Tendance incertaine pour le 25 juin

En clair, les actualités Ethereum constituent des effets de levier. La seule expiration d’un montant très conséquent d’options ne peut à elle seule expliquer la tendance baissière consécutive au 26 mars.

CoinTelegraph met donc en garde sur « des conclusions hâtives » et les spéculations à la hausse ou à la baisse résultant de la prochaine expiration d’options pour 1,5 milliard de dollars. Précisons en outre que cette échéance représente plus de 638 000 contrats d’options ETH, soit 45% de l’intérêt ouvert total de 3,4 milliards de dollars.

Rappelons aussi que ces options se distinguent des contrats à terme. Elles se divisent en deux catégories, soit les options d’achat (call) et de vente (sell). La première permet à l’acheteur d’acquérir de l’Ether à un prix fixe à la date d’expiration.

Ces options s’inscrivent dans des stratégies d’arbitrage neutre ou haussières. En ce qui concerne les options de vente, leur usage est généralement celui d’une couverture ou d’une protection contre les fluctuations négatives des prix.

Or, les « options d’achat à 2 200 $ et plus » sont en nombre disproportionné. En clair, si le prix de l’Ether le 25 juin se trouve être inférieur à ce niveau, 73% des options neutres à haussières seront sans valeur.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page