Politiques

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s’entretiennent avant le sommet de l’Otan

Cet entretien entre les deux chefs d’Etat visait à “clarifier” les positions opposées affichées ces dernières années par les deux pays, selon l’Elysée.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

“En amont du sommet de l’Otan, j’ai eu un long échange en tête-à-tête avec le président Erdogan. Pour avancer avec clarté, respect et exigence”, a écrit Emmanuel Macron sur Twitter, à l’issue d’un entretien de 45 minutes lundi 15 juin avec son homologue turc.

Le président français avait souhaité s’entretenir avec Recep Tayyip Erdogan avant que ne commence le sommet de l’alliance nord-atlantique au siège de l’Otan à Bruxelles afin “clarifier” les nombreux sujets de contentieux franco-turcs de ces dernières années.

Les relations entre les deux pays s’étaient fortement dégradées en raison de désaccords sur la Syrie, la Libye et plus récemment sur le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie au Haut-Karabakh. Cet échange en tête à tête visait donc à aborder ces points de tension.

Un échange “nourri”

“Les deux chefs d’Etat avaient la volonté de discuter de tous les sujets en profondeur”, a précisé la présidence à l’issue de l’échange, qu’elle a décrit comme “nourri et substantiel”. Ils ont ainsi pu évoquer leur “volonté d’avancer ensemble sur la Syrie et la Libye”, deux des sujets de divergence entre eux.

L’entretien a été l’occasion pour le président français de redire que la France respectait l’islam et les musulmans, que la laïcité française respectait toutes les religions. Emmanuel Macron a rappelé auprès de son homologue turc que ces valeurs républicaines devaient être respectées et ne devaient pas être instrumentalisées. 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait accusé fin 2020 le gouvernement français de mener une “campagne de haine” contre l’islam par le biais de son projet de loi contre le “séparatisme” et après qu’Emmanuel Macron a défendu le droit de caricaturer le prophète Mahomet.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page