Femme

Comment raviver naturellement la couleur de votre plus beau chemisier blanc ?

Après plusieurs lavages à répétition, ou bien par manque de précaution, il arrive bien souvent que nos vêtements blancs perdent leur éclat d’origine et ternissent, voire jaunissent ou deviennent grisonnants. Et plutôt que de s’en séparer, certains et certaines d’entre nous préfèrent raviver leur blanc immaculé à l’aide de produits chimiques, pourtant déconseillés par les spécialistes. Les raisons ? En plus d’altérer parfois les fibres des habits blancs, ces derniers s’avèrent néfastes pour la santé et pour l’environnement.

Blanchir un chemisier : quels sont les produits à éviter ?

En tête de liste ? L’eau de javel, bien trop souvent utilisée pour venir à bout d’un vêtement dont la couleur s’est dégradée avec le temps. En effet, ce produit contient une importante dose d’hypochlorite de sodium. Autrement dit du chlore, qui se libère une fois rejeté dans la nature, et qui sous l’effet des matières organiques, forme des composés organochlorés toxiques, véritablement dangereux pour la faune et la flore.

Dans la même lignée, on vous conseille de tirer un trait sur le sel d’oseille -ou acide oxalique– pour raviver le blanc d’un vêtement. Car en plus d’être un produit toxique nocif pour la nature, ce dernier l’est tout autant pour la santé. L’argument de plus ? Le sel d’oseille est en prime un acide qui peut être absorbé et inhalé sans qu’on y prête attention. Action blanchissante ou non, on oublie !

Blanchir un chemisier : quelles sont les astuces naturelles pour redonner de l’éclat à des vêtements blancs ?

Blanchir une chemise avec du bicarbonate de soude

Une astuce imparable pour redonner toute sa splendeur au blanc immaculé d’un chemisier. Et pour cause, seulement 500 grammes, ou 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude suffisent pour raviver la blancheur d’un vêtement, puisque ce dernier agit comme un puissant agent moussant. Par la suite, rincer et repasser la chemise pour un rendu parfait.

Blanchir une chemise avec du percarbonate de sodium, ou de l’eau oxygénée

Aussi connu sous le nom d’eau oxygénée solide, le percarbonate de sodium permet de redorer l’image d’un vêtement blanc en lui rendant toute sa splendeur. Le percarbonate de sodium est en réalité d’une poudre blanche, dont on mélange 2 cuillère à soupe avec 1 litre d’eau chaude de 40°C environ, pour résulter d’un mélange homogène dans lequel on laisse tremper un chemisier blanc pendant deux heures minimum.

Blanchir une chemise avec du jus de citron

Quoi de plus naturel et d’efficace que du jus de citron pour raviver l’éclat d’un chemisier blanc ? Ses propriétés acides, diluées dans de l’eau chaude permettent à n’importe quel vêtement blanc de retrouver son éclat, en trempant dans ce mélange, au minimum toute une journée.

Blanchir une chemise avec du savon de Marseille

Si blanchir son chemisier avec du savon de Marseille est sans doute l’une des techniques les plus ancestrales, cette astuce de grand-mère est l’une des plus efficaces. Comment procéder ? Laver les vêtements à la main en frottant le savon de Marseille dessus, ou bien en diluant des morceaux de savon effrités dans une bassine d’eau tiède. Rincer le chemisier.

Blanchir une chemise en la lavant à 30°C ou 40°C

Parfois, mieux vaut prévenir que guérir. Ainsi, pour conserver la blancheur des chemisiers ou des vêtements dans leur généralité, la meilleure option reste de programmer la machine à laver entre 30 à 40°C, de manière à ce que les couleurs ne déteintent pas les unes entre les autres, même s’il s’agit d’une machine de blanc, puisque plusieurs nuances du clair au foncé, existent et peuvent altérer les plus immaculées. Et pour cause, les températures chaudes ont tendance à faire dégorger les couleurs.

Blanchir une chemise avec de la levure

Alternative toute trouvée pour redonner de la blancheur à des habits grisonnants, la levure chimique leur redonnera tout leur éclat en deux temps trois mouvements. Pour procéder, il suffit de mélanger un sachet de levure chimique avec la lessive, et lancer la machine à laver à température approximative de 40°C. Le résultat est imparable.

Blanchir une chemise en privilégiant un essorage doux, ou sans essorer

Tout comme le lavage à froid, essorer doucement les vêtements permet d’entretenir toute leur blancheur. De même, il est largement conseillé d’éviter d’essorer les vêtements de manière générale pour préserver les fibres, et n’altérer ni leur éclat, ni leur couleur d’origine.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page