Politiques

Violence envers les politiques, élections régionales dans les Hauts-de-France et réforme des retraites… Le “8h30 franceinfo” de Laurent Pietraszewski

Le secrétaire d'État en charge des retraites était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 13 juin 2021.
Le secrétaire d’État en charge des retraites était l’invité du “8h30 franceinfo”, dimanche 13 juin 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Violence envers les politiques, élections régionales dans les Hauts-de-France et réforme des retraites… Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État en charge des retraites est l’invité du “8.30 franceinfo” dimanche 13 juin. Il répond aux questions de Jules de Kiss et Jean-Jérôme Bertolus.

 “Il y a une déshinibition vis à vis de ceux qui portent l’autorité”

“Ces actes sont inacceptables, et j’apporte tout mon soutien à ceux qui ont pu en être victimes récemment”. Des jets de farine sur Jean-Luc Mélenchon et François de Rugy, Emmanuel Macron giflé… Pour Laurent Pietraszewski, “il y a sans doute dans notre société, de par l’anonymat des réseaux sociaux, une déshinibition vis à vis de ceux qui portent l’autorité. J’invite à un sursaut collectif, la démocratie c’est l’échange des idées, la confrontation, on a le droit de ne pas être d’accord, mais en aucun cas cela ne doit se traduire par de la violence”, réagit-il. 

Le Rassemblement national n’est pas une option pour la région Hauts-de-France”

Candidat aux élections régionales sur la liste de la majorité gouvernementale dans les Hauts-de-France, Laurent Pietraszewski est à la lutte avec Xavier Bertrand, mais aussi Sébastien Chenu, tous deux au coude à coude dans les sondages. “Les Hauts-de-France sont potentiellement aux mains du Rassemblement national, il faut se bouger si on veut évier cela”, dit-il.  Toutefois, il refuse pour l’instant d’envisager de se retirer en faveur de Xavier Bertrand : “La démocratie vit par l’échange des idées. On peut faire autre chose qu’une région immobile, dans l’attente avec Xavier Bertrand, ou totalement démagogique et populiste avec Sébastien Chenu. Le Rassemblement national n’est pas une option pour la région.”

>> Lire aussi : dans les Hauts-de-France, découvrez qui sont les candidats

“On ne transformera pas notre système de retraites sans un large dialogue social”

“Ma conviction, c’est que nous avons la chance d’avoir un système qui lie les générations entre elles”, explique Laurent Pietraszewski. En charge de la réforme des retraites, il indique que la priorité est de remettre le système de retraites à l’équiibre : “Il n’y a pas de solidarité dans le temps s’il n’y a pas d’équilibre dans le temps. Sinon, vous demandez aux plus jeunes de payer les pensions des plus âgées, mais comme le système est déficitaire, on rajoute un crédit que vous devrez rembourser aussi. Tout cela doit se faire dans un consensus le plus large possible. On ne transformera pas notre système de retraites sans un large dialogue social.”

Retrouvez l’intégralité du “8h30 franceinfo” du dimanche 13 juin 2021 :

Les 7 listes de candidats aux élections régionales dans les Hauts-de-France : Une région fière forte et rassemblée – Tête de liste : José EVRARD; Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs – Tête de liste : Eric PECQUEUR; Une région qui vous protège avec Sébastien Chenu – Tête de liste : Sébastien CHENU; Pour le climat, pour l’emploi avec Karima Delli. Union de la gauche et des écologistes – Tête de liste : Karima DELLI; Se battre pour vous ! – Tête de liste : Xavier BERTRAND; Face à l’inefficacité de l’État, une seule solution : une France fédérale ! – Tête de liste : Audric ALEXANDRE; Hauts-de-France unis – Tête de liste : Laurent PIETRASZEWSKI.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page