Technologie

nos conseils série et ciné pour échapper à l’Euro 2020


Vous n’êtes absolument pas intéressé par les matchs de football à la télévision ? Pas de chance, l’Euro 2020 commence le 11 juin (2021, oui, on sait) et va durer jusqu’au 11 juillet.
L’UEFA a gardé le nombre 2020 car la compétition n’a pas pu avoir lieu l’année dernière, à cause de la crise du coronavirus. Bref, votre petit écran va bientôt être envahi par les équipes européennes, qui vont s’affronter pendant un mois.

Comment y échapper ? Certes, vous pouvez aller au cinéma, car les salles sont à nouveau ouvertes, même si c’est avec un nombre limité de spectateurs. Mais vous pouvez aussi rester chez vous et profiter de contenus disponibles sur les plates-formes, gratuites ou payantes.

Voici notre sélection, que nous mettrons régulièrement à jour :

Netflix

Jupiter’s Legacy : depuis le 7 mai, vous pouvez suivre les aventures d’un adolescent qui découvre qu’il possède des super pouvoirs. Et pour cause, c’est le fils du plus puissant super-héros de la planète, l’équivalent de Superman. L’histoire de Mark Millar change des habituelles aventures de super… et mérite un coup d’oeil.

Lupin : la série française avec Omar Sy fait son retour sur Netflix le 11 juin, pour une seconde partie composée de cinq épisodes. On y retrouve Assane Diop, qui s’inspire du célèbre gentleman cambrioleur pour venger son père d’une injustice datant de 25 ans.

Lucifer : le diable est de retour sur terre depuis le 28 mai. Dans ces nouveaux épisodes, il est confronté à son père, c’est-à-dire : Dieu.

Love, Death and Robots : une formidable série de courts-métrages d’animation de science-fiction, supervisée par David Fincher. Chaque épisode est une histoire indépendante. La saison 2 est disponible depuis le 14 mai.

Sweet Tooth : d’après une bande dessinée américaine, cette série a pour héros Gus, un enfant mi-cerf, mi-humain. Il évolue dans un monde où la population est décimée depuis une dizaine d’années par un virus mortel, et où les enfants sont tous hybrides. Diffusé depuis le 4 juin.

Disney+

Loki : cette nouvelle série se situe dans l’univers des super héros Marvel. Elle met en scène Loki, le demi-frère du dieu Thor (vu dans les films éponymes et dans les Avengers). La série a commencé depuis le 9 juin.

The Gloaming : une série policière dans laquelle l’héroïne, Molly McGee, doit travailler avec un ancien collègue sur une affaire de meurtre. Mais cette affaire, avec des connotations religieuses, pourrait être relier à une autre qui implique son collègue. Début de la série le 11 juin, parfait pour éviter le coup d’envoi.

Raya et le dernier Dragon : ce film d’animation Disney se passe dans le royaume de Kumanda, qui évoque l’Asie du Sud-est. Raya, une jeune guerrière, tente de retrouver la trace du dernier dragon vivant, pour restaurer l’harmonie dans son royaume. Disponible depuis le 4 juin.

Luca : dans le nouveau film d’animation des studios Pixar, le jeune garçon Luca vit tranquillement sur la Riviera italienne des années 50, avec son ami Alberto. Mais les deux garçons ne sont peut-être pas humains… A voir le 18 juin.

Amazon Prime Video

The Underground Railroad : coproduite par Brad Pitt, cette série raconte l’histoire de Cora Randall, une jeune esclave qui tente de retrouver sa liberté dans le sud des Etats-Unis avant la guerre de Sécession. Après s’être échappée d’une plantation de Géorgie, elle découvre l’existence d’un réseau de trains secret et sous-terrain. Disponible depuis le 14 mai.

Memento : dans ce film culte de Christopher Nolan (la trilogie Batman et Tenet), un homme qui perd la mémoire à court terme, recherche le tueur de sa femme.

Apple TV+

Lisey’s Story : dans cette mini série issue de l’imagination du célèbre écrivain Stephen King, on suit la veuve d’un écrivain à succès, qui a été violemment assassiné. Lisey traverse des problèmes familiaux avec ses deux sœurs, découvre des éléments troublants sur le passé de son mari et doit affronter un fan déchaîné. A partir du 11 juin.

Mythic Quest : saison 2 de cette série totalement déjantée qui suit le quotidien pas très ordinaire d’un studio de création de jeux vidéo.

1971 : The Year That Music Changed Everything : une série documentaire en huit épisodes, qui raconte comment l’année 1971 a été importante pour la musique, principalement aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Retrouvez Marvin Gaye, Aretha Franklin, John Lennon, George Harrison, The Rolling Stones, The Who, Elton John, ainsi que les futures stars David Bowie, Alice Cooper et Marc Bolan/T-Rex.

A découvrir aussi en vidéo :

Chaînes de la TNT

Le Magnifique : quand Belmondo parodie James Bond, il interprète un double rôle celui d’un agent secret tombeur de ces dames, mais aussi celui de son créateur, un écrivain raté. A voir sur C8, le 13 juin.

Police : Maurice Pialat propose un film policier au réalisme brut, avec un flic (Gérard Depardieu), un dealer et sa petite amie (Sophie Marceau). A voir sur France 5, le 14 juin.

Invasion Los Angeles : signé par le grand John Carpenter, ce film raconte l’histoire d’un homme qui découvre grâce à des lunettes spéciales que des extra-terrestres ont pris forme humaine et ont commencé à envahir la terre. Et il ne s’appelle pas David Vincent ! A voir sur Arte, le 14 juin.

Affaire Skripal : l’espion empoisonné : dans la petite ville anglaise de Salisbury, l’ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille, Loulia, sont empoisonnés. Une série en quatre épisodes d’après une histoire vraie qui s’est déroulée en mars 2018. Disponible sur Arte.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page