Sports

Lukaku et la Belgique démarrent fort

Les Diables rouges ont nettement dominé la Russie ce samedi pour leur entrée en lice à l’Euro (3-0). Non sans un doublé de Lukaku.

Dans la foulée d’un DanemarkFinlande riche en émotions – conclu sur un court succès finlandais tandis que les Danois s’inquiétaient pour leur maître à jouer Christian Eriksen, victime d’un malaise cardiaque en plein match – la Belgique a affiché ses prétentions dans ce groupe B de l’Euro, en surclassant la Russie à Saint-Pétersbourg (3-0).

Comme un symbole, c’est l’attaquant de l’Inter Romelu Lukaku, coéquipier d’Eriksen à Milan, qui a ouvert la marque dans cette rencontre à sens unique, profitant d’une largesse adverse pour s’en aller rendre hommage à son ami danois (1-0, 10e). Un avantage au score doublé par Thomas Meunier dans la foulée de son entrée en jeu à la place de Castagne à la 27e minute (2-0, 34e).

Le doublé de Lukaku

Dans le deuxième acte, la réaction d’orgueil des Russes, à domicile, a trop tardé pour inquiéter une Belgique sûre de sa force collective. Et avec une individualité telle que Lukaku, il était écrit que les Diables rouges enfonceraient davantage le clou. L’ancien Mancunien ainsi ne s’est pas fait prier pour corser l’addition dans les derniers instants de la partie (3-0, 88e). Et déjà ouvrir les portes des huitièmes de finale à sa sélection.

Lire aussi :Belgique-Russie, le film du matchEriksen, le drame et le miracleEriksen, la réaction immonde de Francis LalanneAux Suisses les regretsL’Italie punit la Turquie




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page