Politiques

Jean-Luc Mélenchon enfariné avant le départ du défilé parisien

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #MARCHE

14h25 : “Je dis, à ceux qui ont des projets à mon sujet, qu’ils ne me font pas peur”, a réagi Jean-Luc Mélenchon quelques minutes après avoir reçu de la farine sur le visage.

14h17 : Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a été enfariné avant le départ de la “Marche des libertés”, place de Clichy, à Paris.

14h08 : Interrogé sur l’aspect plutôt “clairsemé” de la manifestation selon les termes d’un journaliste de BFMTV, l’ex-candidat à la présidentielle Benoît Hamon justifie : “Les grandes manifestations populaires se font à des moments où on ne craint pas qu’il y ait des violences (…), je comprends qu’il y ait des gens qui hésitent à venir.”

13h48 : Des “marches des libertés” ont eu lieu ce matin dans plusieurs villes de France. A Nancy, plus de 600 manifestants ont défilé contre les idées d’extrême droite. Ils étaient environ 450 à Besançon, 300 à Avignon, Pau et La Rochelle.

13h14 : A Alès aussi on est mobilisés pour la #MarcheDesLibertés 📢On lâche rien ! ✊ https://t.co/ayIm2joklH

13h14 : A Nantes, Clermont-Ferrand, Montpellier ou Alès : la “marche des libertés” a déjà commencé dans plusieurs villes de France.

12h01 : Il est midi ! L’heure de faire un point sur l’actualité :

• L’ARS du Grand Est annonce un “plan d’action immédiat” après la détection d’un “cluster au variant Delta (dit indien)” au sein de la Haute Ecole des arts du Rhin à Strasbourg. Quatre cas positifs sont “déjà identifiés” et 43 cas contacts sont “en cours d’investigation”. Suivez notre direct.

• Les militants politiques et syndicaux, activistes écologistes et associatifs de divers secteurs appellent à défiler lors de la “Marche des liberté” dans près de 140 villes de France pour dénoncer “les attaques contre les libertés” qui se multiplient selon eux à la faveur de la montée de l’extrême droite et de lois “liberticides”.

Emmanuel Macron se dit prêt à une relance des relations franco-britanniques, mais demande au Premier ministre britannique, Boris Johnson, de respecter “la parole donnée aux Européens” dans le cadre du Brexit.

La nappe d’hydrocarbures de 35 km de long signalée hier soir au large de la Corse est désormais visible par endroits “à 800 mètres de la côte”, indique ce matin Christine Ribbes, porte-parole de la préfecture maritime de Méditerrannée sur France Inter.

11h48 : “On voit bien qu’il y a une ambiance d’extrême droite, qui se traduit d’ailleurs électoralement par des craintes de basculement de certaines régions.”

Interrogé par franceinfo à l’occasion de la “Marche des libertés”, le président de SOS Racisme s’inquiète d’un glissement vers l’extrême droite et dénonce la stratégie de Gérald Darmanin en matière sécuritaire.

Dominique Sopo, le 4 septembre 2020, à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)
(THOMAS SAMSON / AFP)

11h42 : Faisons tout de suite un point sur l’actualité :

• Tremblement de terre sur la planète tennis : Rafael Nadal, treize fois sacré sur la terre battue parisienne et en quête d’un 21e trophée record en Grand Chelem, a été déboulonné par Novak Djokovic en demi-finales après un combat d’anthologie de plus de quatre heures hier.

• Militants politiques et syndicaux, activistes écolos et associatifs de divers secteurs défilent ensemble dans de nombreuses villes de France pour dénoncer “les attaques contre les libertés” qui se multiplient selon eux à la faveur de la montée de l’extrême droite et de lois “liberticides”.

• Les dirigeants des grandes puissances du G7 entrent aujourd’hui dans le vif du sujet en s’attaquant à la prévention des crises sanitaires et à la défense du multilatéralisme. Le partage plus équitable des vaccins contre le Covid-19 occupera particulièrement les chefs d’Etat.

es Algériens se rendent aux urnes pour des élections législatives anticipées rejetées par le mouvement contestataire du Hirak et une partie de l’opposition, sur fond de répression tous azimuts.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page