Femme

cette boisson fermentée qui nous promet un ventre plat

« Kéfir » : soit on en a jamais entendu parler, soit on sait de quoi on parle mais on préfère (vraiment) oublier. Si certains ont un amer souvenir gustatif – ou plutôt, acide – de ce breuvage aux multiples vertus minceur mais pas que, le kéfir n’est en réalité pas si terrible qu’il n’y paraît. 

Boisson ancestrale originaire de la région du Caucase (Eurasie), le kéfir est un véritable secret de santé et de beauté qui se transmet de génération en génération et ce, depuis plus d’un siècle. Le kéfir est une boisson fermentée, “vivante”, réalisée à partir de grains de kéfir

Le kéfir : le meilleur allié détox et minceur de l’été

Ce sont tout simplement des amas de micro-organismes, bactéries et levures, qui permettent la fermentation d’un produit laitier ou de l’eau sucrée. A la base, ce sont de petits grains qui, avec le temps, finissent par gonfler et par prendre la forme de petits choux-fleurs. 

D’ailleurs, sachez qu’il existe deux types de kéfir : le kéfir de lait (plus connu), et le kéfir d’eau. Mais qu’il se fasse d’eau ou de lait, le kéfir présente toujours d’innombrables vertus. 

Ceux qui ont eu la chance de déguster du kéfir de lait connaissent déjà le goût de cette boisson un peu spéciale… Impossible d’oublier son acidité et sa texture si laiteuse (dans le bon comme dans le mauvais sens du terme) ! Néanmoins, la rédaction a trouvé une alternative pour profiter de tous les bienfaits du kéfir sans s’encombrer de son goût si particulier ! Le kéfir de fruits, ça vous parle ?

A priori, il n’y aurait pas de grande différence entre le kéfir de lait et le kéfir d’eau (= de fruits). Ici, seule l’apparence des grains change : pour le kéfir de lait, les grains sont blancs alors que pour le kéfir d’eau, ils se font plus translucides. 

Perte de poids : les multiples bienfaits (et autre) du kéfir

Le kéfir est connu pour ses bienfaits sur la flore intestinale : en effet, il nourrit les bactéries du microbiote et rééquilibre donc ladite flore. 

Il comporte aussi des effets positifs sur le transit et facilite la digestion

Par ailleurs, ses effets sont aussi visibles physiquement : puisqu’il diminue les ballonnements, il contribue à nous faire un ventre des plus plats

Certaines études scientifiques ont d’ailleurs prouvé que le kéfir renforçait le système immunitaire ! Enfin, dernier atout du kéfir (et non des moindres) : il se murmure qu’il aurait des effets bénéfiques pour la peau, et qu’il combattrait même l’acné et l’eczéma ! Alors, qu’est-ce qu’on attend pour le tester à notre tour ?

Comment consommer le kéfir de fruits ? 

La recette du kéfir aux fruits rouges

Ingrédients pour 1,5L de kéfir :

  • 1,5 litre d’eau 
  • 55 g de graines de kéfir
  • 2 c. à soupe de sucre roux
  • 1/2 citron jaune 
  • 1 figue fraîche 
  • 80 g de framboises fraîches 

Préparation :

Commencez par diluer le sucre. Placez ensuite l’eau sucrée dans un bocal, en verre de préférence. Ajoutez les graines de kéfir, les framboises écrasées, le citron coupé en rondelles et la figue coupée en 2. Remuez vivement.

Une fois cela réalisé, couvrez le bocal d’un papier absorbant à l’aide d’un élastique. Placez le tout dans un endroit sec et à l’abri de la lumière pour 24 à 48h. 

Au bout de 24 à 48h, filtrez le kéfir à l’aide d’une passoire : le but est de ne garder que le liquide fermenté. Placez la boisson dans un nouveau bocal hermétique et fermé. Vous voilà en possession d’un délicieux kéfir de fruits que vous pouvez conserver quelques jours au frais ! Consigne à respecter pour pouvoir le faire : ouvrir le bocal de temps en temps pour que le gaz produit par les levures et bactéries puisse s’échapper. 

Quelques consignes à respecter pour en maximiser les bienfaits

N’oublions pas que le kéfir est un organisme vivant (bactéries et levures) : il convient donc de créer sa boisson à partir d’eau minérale ; autrement, le kéfir finit par mourir et par perdre tous ses bienfaits. 

Faites bien attention à bien respecter les dosages, et notamment en ce qui concerne les grains de kéfir : si vous en mettez trop dans le bocal, les petits grains risquent de suffoquer. 

Dernier point de vigilance : essayez de ne jamais fumer ni utiliser de produits d’entretien chimiques à proximité du kéfir : ce dernier risque d’en emmagasiner toutes les substances toxiques !

Enfin, pour tirer le meilleur de ce breuvage, il faut le consommer tous les jours, de préférence le matin à jeun. 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page