People

George Clooney bientôt propriétaire en Provence ? La justice mêlée, des manières discutables…


George Clooney possédait jusqu’à présent une demeure à Los Angeles, une autre en Italie, une au Mexique et une dernière au Royaume-Uni. Le tour du monde immobilier du héros de Urgences fait désormais escale en France. Il s’est offert le domaine Canadel, en Provence, pour la coquette somme de 8 millions d’euros.

Dans les pages de Paris Match, on en apprend un peu plus sur cette vente exceptionnelle. A commencer par la manière dont le couple a visité la demeure. “Il est vrai qu’Amal et George n’ont pas pris la peine de se déplacer. L’agence immobilière monégasque mandatée pour la vente leur a montré l’endroit… par visioconférence“, peut-on lire. Ainsi, George Clooney et Amal ne savent visiblement pas que l’on entend le bruit incessant” de l’autoroute A8 qui passe tout près du domaine de 170 hectares ! Qu’à cela ne tienne, le couple a eu le coup de coeur pour cette bâtisse du XVIIIe siècle, d’une superficie de 900 m² et bordée par une piscine ainsi que des jardins à la française ou des vignes.

Si l’acteur, qui a récemment fêté ses 60 ans, et sa femme Amal ont jeté leur dévolu sur cette propriété qui appartenait jusque là à un couple d’australiens âgés souhaitant s’en séparer, c’est pour le cadre de vie qu’elle offre. “Ils cherchaient un havre de paix et viennent ici pour se reposer“, a fait savoir le maire de la ville de Brignoles, Didier Brémond. A quelques kilomètres séjournent déjà une partie de l’année Brad Pitt (à Miraval) et George Lucas (à Margüi). Les amoureux pourront y vivre tranquillement avec leurs enfants Ella et Alexander, âgés de 4 ans. Ils ont commencé à faire des travaux de rénovation et de décoration mais l’affaire n’est pas si simple que ça puisqu’un autre acheteur, sur le coup avant eux, a lancé une procédure judiciaire auprès du tribunal de Draguignan et une première audience doit se tenir le 17 septembre !

En effet, l’acteur anonyme s’était positionné à la fin de l’année 2020, sur un montant de 6 millions d’euros, lors d’une vente conclue oralement. “Je n’ai absolument rien contre les Clooney. J’en veux aux vendeurs et à leur notaire (…) Je ne me laisserai pas marcher sur les pieds, même si c’était le Pape ! J’irai au bout du monde pour faire crucifier la notaire et toute autre personne qui ont instrumentalisé cette vente“, dit-il. S’il obtient gain de cause, le couple Clooney aura alors engagé des frais pour rien…

Non content de se retrouver à devoir batailler au tribunal, George et Amal Clooney n’ont pas fait bonne impression à tout le monde sur place. Et pour cause : Paul, le jardinier et garde-chasse qui vivait et travaillait là depuis vingt ans a été prié de prendre la porte ! “J’ai eu George Clooney au téléphone au début du processus, il m’a demandé si je souhaitais continuer de travailler sur ce domaine que je connais par coeur. Evidemment ! Quelques jours plus tard, ses équipes m’ont indiqué que je devais partir“, a-t-il confié, dépité et inquiet pour l’avenir. Avant de jouer les héros au grand coeur pour le Darfour, George devrait peut-être prendre soin des gens chez lui…

Paris Match, édition du 10 juin 2021.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page