Politiques

L’homme qui a giflé Emmanuel Macron est condamné à 18 mois de prison dont quatre ferme

Damien Tarel était jugé jeudi en comparution immédiate. Il a reconnu avoir frappé le président.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

L’auteur de la gifle à Emmanuel Macron a été condamné jeudi 10 juin à 18 mois de prison dont quatre ferme. Il a été aussitôt incarcéré. Damien Tarel, âgé de 28 ans, était jugé en comparution immédiate à Valence pour avoir giflé le président de la République en marge d’un déplacement dans la Drôme mardi. La peine requise était de 18 mois ferme.

Damien Tarel a également été condamné à une obligation de travail ou de formation, à une interdiction de port d’armes pendant cinq ans et à une perte de droits civiques, dont le droit de vote et d’éligibilité, pendant trois ans. Il devra également se soumettre à un suivi psychologique. Il a dix jours pour faire appel de sa condamnation.

Alors qu’il pouvait demander un renvoi du procès pour mieux préparer sa défense, Damien Tarel avait demandé à être jugé “immédiatement”. Il a reconnu à l’audience avoir giflé le président de la République et avoir tenu “des paroles dénonçant la politique”, a précisé le parquet. Il s’est dit proche de “la mouvance des ‘gilets jaunes'” et a expliqué avoir agi “sans réfléchir” pour “exprimer son mécontentement”. Son geste “parfaitement inadmissible” a été qualifié d’“acte de violence délibéré” par le représentant du ministère public.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page