Technologie

Apple négocierait les batteries de sa voiture électrique avec deux géants chinois


Si Apple a beaucoup lorgné la Corée pour la partie mécanique de sa future voiture électrique, sans succès, c’est vers la Chine que la firme porterait son regard pour ce qui concerne les batteries.
Selon Reuters, le géant de Cupertino serait entré en négociations avec BYD et CATL, deux fabricants chinois incontournables dans la production de batteries automobiles. Ces deux entreprises fournissent déjà une partie des cellules utilisées dans les Tesla.

Les enjeux politiques rendent les négociations difficiles

Les discussions seraient en cours actuellement mais une demande particulière de la part d’Apple compliquerait les débats. En effet, Cupertino souhaite rapatrier une partie de l’industrialisation de ces batteries sur le sol américain. Cette requête a été confirmée à l’agence de presse par un représentant de la Maison-Blanche, Jared Bernstein :

« Je crois comprendre qu’Apple parle de construire des usines de production de batteries avancées, ici aux Etats-Unis », a déclaré le conseiller économique de l’administration Biden.
« Cela est tout à fait cohérent avec ce dont le président a parlé en matière de délocalisation des chaînes d’approvisionnement, en particulier dans les domaines ou nous pourrions prendre des parts de marché mondiales », a-t-il ajouté. 

A découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Toujours selon Reuters, CATL serait particulièrement réticent à l’idée d’exporter sa production aux Etats-Unis, évoquant entre autres les tensions politiques entre les deux pays. Quoi qu’il en soit, Apple semble connaître bien des difficultés pour faire avancer son projet de voiture électrique. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page