Femme

7 coupes de shorts qui grossissent la taille plutôt qu’elles l’amincissent

Il est de ces vêtements que la mode ne mettre jamais de côté. Car à chaque entrée en été, le short se réhabilite tel un caméléon dans notre garde-robe. Et pourtant, ne nous laissons pas avoir pas certains modèles que la fashion sphere place au sommet des tendances mode, puisqu’il arrive que de nombreux shorts ne soient pas adaptés à notre morphologie.

Shorts : quelles les sont les matières et les couleurs à éviter et à privilégier ?

Avant de dresser la liste des coupes de shorts qui épaississent la taille, n’oublions pas que les matières et les couleurs ont aussi leur part de responsabilité. Ce qui est le cas pour les matières métallisées, éponge, soyeuses et satinées, dont l’effet tape à l’œil ajoute du volume non désiré. Ainsi, pour contrebalancer, on mise plutôt sur des shorts en matières naturelles, telles que le lin, le coton, et le denim qui allègent la silhouette.

Côté couleurs, la meilleure option reste de miser sur des tonalités pures, à l’instar du blanc, du beige, des teintes pastel et des teintes crème, dont les contrastes atténueront le tour de taille. Quant aux coupes de shorts à éviter, voici celles que la rédaction a épingler, et les alternatives que la rédaction mode vous propose.

7 coupes de shorts qui grossissent la silhouette

Le short à pinces

Outre sa fonction utilitaire, le short à pinces est indéniablement l’un des modèles qui épaissit le plus la silhouette. Et la faute est rejetée sur sa coupe ample et longue façon bermuda, ses plis mais aussi sur ses ourlets retroussés, qui apportent du relief supplémentaire.

L’astuce pour le porter ?

Parce que son charme suranné nous séduit, on portera le short à pinces avec des chaussures à talons afin d’allonger notre silhouette, et une ceinture savamment wrappée, afin d’affiner notre taille. Le tout, en misant sur un haut près du corps tel qu’un body, afin de contraster avec l’effet épaississant du short à pinces.

Le short cargo

À l’esthétique militaire, le short cargo se décontracte comme chaque été dans notre vestiaire mode. Et pourtant, ses multi-poches qui représentent son ADN même, ont pour réputation d’alourdir la silhouette, en lui apportant du volume superflu.

L’astuce pour le porter ?

Préférer un short cargo avec le moins de poches possibles, et teinté de nuances crème esprit safari, afin d’atténuer son aspect mastoc. Côté stylisme, pour éviter que le short cargo n’épaississent trop notre silhouette, on l’associe à un top léger ainsi qu’à des sandales à fines brides ou à plateformes, histoire de tirer la silhouette vers le haut.

Le short coupe baggy

Tout comme le pantalon baggy, ce short affiche une coupe loose qui avantage rarement la morphologie. Et pour cause, le short baggy reprend la longueur d’un pantacourt pour s’arrêter sous le genou, ce qui a tendance à tasser la silhouette et à épaissir ses contours.

L’astuce pour le porter ?

Le préférer taille haute, puis redéfinir sa taille avec une ceinture en laissant tomber le bout. On peut aussi le porter avec un cardigan à même la peau, et rehausser le tout avec des petits talons.

Le short taille basse

Généralement en jean, et à la coupe ultra-courte, le short taille basse provoque l’effet inverse qu’escompté. Autrement dit, plutôt que d’affiner la taille, les fesses et les hanches, ce dernier les épaissit et ajoute du volume au niveau des hanches.

L’astuce pour le porter ?

Rééquilibrer sa coupe minimaliste avec une chemise oversized légèrement déboutonnée, dont on planque l’avant dans le short, tout en laissant dépasser l’arrière. De cette manière, on rééquilibre la silhouette tout en créant l’illusion de porter à la fois un short et une mini robe.

Le short destroy

Oui, la règle du less is more s’applique au short destroy, largement surdosé d’informations. Qu’il soit troué, déchiré ou délavé, voire tout à la fois, le short destroy ne fait pas l’unanimité côté morpho. Pour preuve, ce dernier donne la sensation d’épaissir la taille en la surchargeant de tous ces ornements.

L’astuce pour le porter ?

Tout simplement l’éviter, puisqu’en plus d’alourdir la silhouette, et de marquer les fesses et les hanches, le short destroy est finalement passé de mode.

Le short patchwork

Reconnaissable par divers empiècements dépareillés puis assemblés, le short patchwork est en réalité une fausse bonne idée, quand on souhaite affiner sa taille. Rendons-nous à l’évidence, parfois il arrive que le short patchwork « doesn’t work ». En effet, tous ces détails et ses jeux de textures ajoutent de la matière à ce vêtement, et par conséquent, à notre tour de taille.

L’astuce pour le porter ?

Eviter les modèles à imprimés et colorés pour s’épargner l’effet Arlequin, et privilégier un short en patchwork discret, de préférence en denim délavé.

Le short paper bag

Tout comme le pantalon paper bag, ce short se distingue par une taille haute et ample, renforcée par des fronces tout autour de la taille. De quoi justifier le fait, que le short paper bag épaissit quoi qu’il arrive cette dernière, mais aussi les cuisses.

L’astuce pour le porter ?

Troquer n’importe quel short paper bag par un modèle teinté de couleur crème, afin d’estomper son côté bombé. Le préférer en matières naturelles et légères telles que le coton et le lin, puis le cintrer afin d’ajuster la taille en deux temps trois coups de ceinture.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page