Politiques

suivez le débat entre les principaux candidats


Ce qu’il faut savoir

A l’approche du premier tour des élections régionales, qui se tiendra le 20 juin, plusieurs candidats en lice pour la présidence de la région Île-de-France défendent leur programme, mercredi 9 juin, lors d’un débat de 90 minutes. Trois grands thèmes seront abordés : la relance économique et la solidarité, les transports et la mobilité et le cadre de vie. Ce débat, organisé par France 3 Paris Ile-de-France et France Bleu Paris, est à suivre en direct à partir de 21h05 sur franceinfo canal 27.

Au total, onze débats régionaux sont à suivre simultanément sur les antennes régionales de France 3 à partir de 21h05. Toutes les régions métropolitaines sont concernées sauf les Hauts-de-France (dont le débat a été organisé la semaine dernière) et la Corse (débats organisés les 15 et 16 juin). Voici les liens pour suivre les débats en Auvergne-Rhône-Alpes, en Bourgogne-Franche-Comté, en Bretagne, en Centre-Val de Loire, dans le Grand Est, en Normandie, en Nouvelle-Aquitaine, en Occitanie, dans les Pays de la Loire et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ile-de-France : six candidats sur le plateau. Le débat réunit plusieurs des principaux candidats aux élections régionales : Valérie Pécresse (Libres !), Julien Bayou (EELV), Audrey Pulvar (PS), Wallerand de Saint-Just (représentant Jordan Bardella pour le RN), Laurent Saint-Martin (LREM) et Clémentine Autain (La France insoumise).

 La présidente sortante en tête des sondages. Face à une opposition divisée, Valérie Pécresse, qui a quitté Les Républicains en 2019, fait figure de favorite selon un dernier sondage. La présidente sortante a axé sa campagne autour de thématiques majeures : les transports, l’éducation, la sécurité ou encore l’écologie. Elle fait de ce combat un enjeu crucial pour la suite de sa carrière politique. Une victoire pourrait lui servir de tremplin vers l’Elysée en 2022. 

 Polémiques autour de candidats du RN. Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National, en deuxième position selon les derniers sondages, ne sera pas présent lors de ce débat. Il sera représenté par Wallerand de Saint-Just, conseiller régional d’Île-de-France pour le RN. L’eurodéputé de 25 ans a annoncé lundi 7 juin vouloir porter plainte pour diffamation contre sa rivale Valérie Pécresse. En cause, des propos à connotation raciste tenus par des candidats du Rassemblement national sur les réseaux sociaux et dénoncés par des membres de l’équipe de la présidente sortante.

 Une gauche en ordre dispersé. Faute d’accord au premier tour, les listes de gauche sont nombreuses. Audrey Pulvar, adjointe d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris, défend les couleurs du Parti socialiste. Julien Bayou représente Europe-Ecologie-Les Verts, avec le soutien de Génération.s. A la gauche de la gauche, Clémentine Autain (LFI) et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) complètent ce casting. 

 Le candidat de la République en Marche en quête de notoriété. La majorité présidentielle est représentée par Laurent Saint-Martin. Rapporteur général du budget à l’Assemblée nationale, le député de la 3e circonscription du Val-de-Marne a été investi après le renoncement du ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer. 

Quatre listes surprises. A ces sept candidats à la présidence de la région s’ajoutent quatre autres plus discrets. Eric Berlingen de l’UDMF (Union des démocrates musulmans français), Victor Pailhac de REV (Révolution écologique pour le vivant), Fabiola Conti (Volt) et Lionel Brot (France Démocratie directe).


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page