Sports

Stéphane Guy, la vraie raison de son éviction

Invité sur RMC mercredi soir, Maxime Saada a révélé la raison de la mise à l’écart de Stéphane Guy à Canal+.

C’est l’une des affaires qui a secoué Canal+ la saison dernière. Bien avant la polémique autour de Pierre Ménès, la chaîne de Vincent Bolloré s’est séparée de son commentateur vedette Stéphane Guy, « coupable » d’avoir adressé un message de soutien en direct à Sébastien Thoen, lui-même évincé pour avoir participé à un sketch parodiant une émission de CNews.

Invité sur RMC mercredi soir, Maxime Saada a livré son explication sur cette histoire: « Stéphane, je trouvais que c’était un excellent commentateur, et je l’ai défendu jusqu’à cette histoire, a expliqué le président du directoire de Canal+. On a dû s’en séparer pour une raison très simple : il avait tendance à considérer que Canal+ était son antenne. Je considère qu’un journaliste ne s’approprie pas l’antenne de Canal. »

Stéphane Guy est donc parti, comme environ 25 journalistes qui ont le malheur de le soutenir en signant la pétition à son sujet. Là encore, Maxime Saada apporte sa version des faits: « Ce n’est pas parce qu’ils ont signé, mais parce qu’ils étaient en désaccord avec des décisions prises par la direction. Quand on n’a plus envie de bosser quelque part, on prend ses responsabilités. Un certain nombre sont partis parce qu’ils voulaient partir. Et on a demandé à d’autres de partir, parce qu’on a envie de travailler avec des gens qui veulent travailler avec nous. Je suis désolé, mais c’est comme ça. »

Et quid de Pierre Ménès ? La décision n’a toujours pas été prise à son sujet. « Il y a une enquête en cours sur Pierre Ménès, qu’on fait avec les représentants du personnel, a-t-il répondu. Tant qu’on n’a pas les conclusions de l’enquête, je ne peux pas vous répondre« . Les conclusions de cette enquête interne devraient être rendues fin juin.

Lire aussi :Pierre Ménès, verdict attendu fin juin !Après Ménès, une autre révolution au CFC ?Pierre Ménès, et ça continue….


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page