People

Euro 2021 : Déjà des premières tensions chez les Bleus ?


L’équipe de France a parfaitement clôturé ses matchs de préparation avant le début de la compétition, mardi prochain face à la grande Allemagne. En battant 3-0 la Bulgarie au Stade France, avec notamment un but d’Antoine Griezmann, les Bleus s’imaginaient passer un après-match plutôt tranquille. C’était sans compter sur Olivier Giroud (34 ans), l’attaquant de Chelsea, auteur d’un doublé dans la rencontre. Le numéro 9 des Bleus a envoyé une petite phrase qui n’est pas passée inaperçue en conférence de presse. “J’ai été discret parce que, des fois, on fait des courses et les ballons n’arrivent pas. Je ne prétends pas toujours faire les bons appels, mais je me suis évertué à donner des solutions dans la surface”, a-t-il déclaré.

Une attaque contre Mbappé ?

Alors, si les ballons n’arrivent pas, c’est probablement la faute de ses coéquipiers, à l’image de la star montante, Kylian Mbappé, 22 ans. Obligé de créer une cohésion d’équipe, le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, a essayé de tempérer les paroles d’Olivier Giroud en expliquant qu’il ne visait pas son jeune coéquipier. “Ce n’est pas stigmatisé sur Kylian ou qui que ce soit”, a d’abord expliqué le père du jeune Dylan, avant d’expliquer s’être entretenu avec le joueur du PSG : “Il sait très bien qu’Olivier n’a pas le même profil que Karim”, assure-t-il, puisque Giroud a remplacé le revenant chez les Bleus, Karim Benzema, sorti sur blessure.

Des petites phrases anodines, mais qui pourraient marquer un début de tension chez les Bleus. Depuis le retour inespéré de Benzema en équipe de France, qui a ravi de nombreuses personnes, dont la mère de son fils et Rachida Dati, Olivier Giroud a perdu sa place à la pointe de l’attaque des Bleus. Si la plupart des joueurs sont très heureux de ce retour après cinq ans d’absence, il se pourrait que ce dernier n’ait pas vraiment apprécié la nouvelle, et cette sortie médiatique le laisse envisager.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page