Economie

Fastly, l’entreprise dont la panne a mis hors ligne des dizaines de sites Web majeurs

La page d’accueil de Fastly, mardi 8 juin 2021.

Pendant environ une heure, mardi 8 juin, de nombreux internautes ont eu l’impression d’assister à une panne majeure d’Internet. En réalité, c’est un dysfonctionnement ayant touché les services de Fastly, qui travaille pour de grandes entreprises, qui a rendu les sites de nombreux médias – dont Le Monde, le New York Times, le Guardian – et services en ligne – parmi lesquels Github, Twitch, Reddit, PayPal – inaccessibles en fin de matinée, heure de Paris.

Lire aussi La panne mondiale qui a touché de nombreux sites Internet, dont ceux du « Monde » ou d’Amazon, en cours de résolution

Fastly est une entreprise de distribution de contenu (content delivery network, CDN). En stockant les données de leurs clients à de nombreux endroits dans le monde entier, ces entreprises réduisent la distance qu’elles doivent parcourir pour parvenir aux utilisateurs, et accélèrent donc le chargement d’un site Web ou d’un service. Un lecteur du Monde résidant en Australie accède ainsi en général à une copie du site située dans le pays, sans devoir se connecter aux serveurs du journal situés à Paris.

Créée en 2011 à San Francisco, Fastly a enchaîné les levées de fonds à la fin des années 2010, avant d’entrer en Bourse à New York en mai 2019. Mais avec un chiffre d’affaires annuel de 291 millions de dollars (238 millions d’euros), l’entreprise reste loin du succès du mastodonte historique du secteur, Akamai, qui affichait plus de trois milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020. Comme de nombreuses entreprises de services en ligne, Fastly a connu une très forte croissance depuis le début de la pandémie de Covid-19, avec une capitalisation boursière qui a triplé depuis mars 2020. La panne de ce 8 juin n’a semble-t-il pas effrayé les investisseurs : après un bref plongeon à l’ouverture, l’action Fastly est immédiatement repartie à la hausse.

Une infime partie du Web concernée

L’entreprise n’a pas détaillé l’origine précise du problème technique auquel elle avait été confrontée, mais a annoncé qu’elle avait identifié l’origine de la panne et « la mise en place d’un correctif » moins d’une heure après la mise hors ligne des sites de ses clients. La panne a duré environ une heure, avec des disparités selon les sites et les pays.

S’il a concerné des sites à fort trafic, le dysfonctionnement n’a cependant touché qu’une infime partie du Web. Une quarantaine de CDN se partagent ce très grand marché, sans compter les réseaux proposés par des opérateurs télécoms ou, dans certains cas, ceux développés par de grandes entreprises du Web pour leurs propres services.

Peu connues du grand public, ces entreprises ont acquis au fil des ans un rôle de premier plan dans le fonctionnement des sites à fort trafic. En juillet 2019, une panne chez l’un des concurrents de Fastly, Cloudflare, avait elle aussi provoqué l’inaccessibilité de nombreux sites Web. Des pannes similaires, durant quelques heures au plus, touchent aussi régulièrement les services des plus grandes entreprises du Web, Google ou Facebook.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page