People

Farid Khider accusé de complicité dans une affaire de séquestration : le procès a commencé


Les années passent et les affaires judiciaires s’enchaînent pour Farid Khider. L’ancien champion d’arts martiaux, connu pour sa participation à La Ferme Célébrités en Afrique en 2010 est impliqué dans une sombre histoire qui remonte à janvier 2015. L’homme de 45 ans est soupçonné d’avoir participé à l’enlèvement et la séquestration d’un trader suisse, avec l’aide de cinq complices, dont l’ancien homme d’affaires Arnaud Mimran, déjà condamné en 2016 à 8 ans de prison ferme dans l’affaire dite de la “taxe carbone”.

C’est ce mardi 8 juin qu’a débuté le procès de ces deux hommes et de quatre complices. Farid Khider s’y est rendu, visiblement en forme et loin d’être abattu, par cette première journée. Dans cette sinistre histoire, il est soupçonné d’avoir participé à la tentative d’extorsion d’un trader suisse. Après un enlèvement du côté de Boulogne-Billancourt, les ravisseurs ordonnent au trader d’acheter pour 6 millions d’actions sur les marchés financiers. L’homme sera ensuite séquestré pendant six jours dans des appartements situés dans la banlieue nord de Paris avant d’être relâché.

Dans cette affaire, Farid Khider est soupçonné d’avoir joué les entremetteurs entre Arnaud Mimran et les ravisseurs. Déjà impliqué dans plusieurs affaires judiciaires et ayant échappé à une tentative d’assassinat en 2017, celui qui s’est également essayé à l’humour et au cinéma est donc jugé à partir de ce jour, devant la cour d’assises de Paris.

En plus de cette affaire, Farid Khider a aussi été en garde à vue dans deux autres histoires qui ont refait surface en avril dernier et dans lesquelles Arnaud Mimran est également considéré comme le protagoniste principal.

Les enquêteurs de la Brigade criminelle avaient interpellé Farid Khider le 14 avril dernier. L’ancien participant de La Ferme Célébrités est sorti de sa garde à vue vendredi 16 avril dernier, sans charge retenue contre lui, après avoir passé 85 heures à répondre aux interrogations de la brigade criminelle. Soupçonné d’être le complice d’Arnaud Mimran dans le meurtre de Claude Dray, un riche homme d’affaires assassiné en 2010 (et ex beau-père de Mimran), et d’être impliqué dans l’assassinat de Samy Souied, l’ancien boxeur a tenu à clamer son innocence.

Je n’ai rien à voir avec ces meurtres. Je ne connaissais ni de près, ni de loin Claude Dray et Samy Souied“, avait-il déclaré dans les colonnes du Parisien. Pour l’heure, le sportif reste présumé innocent jusqu’à preuve du contraire. Farid Khider reste également présumé innocent dans cette affaire d’enlèvement, jusqu’à sa clôture.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page