People

Emma Bunton, bientôt un 3e bébé ? La chanteuse de 45 ans craint que ce soit impossible…


Baby Spice serait-elle sur le point d’avoir un nouvel enfant ? Les choses risquent d’être plus compliquées que prévues. Emma Bunton, qui rêve d’avoir un troisième bébé, vient de découvrir que la vie pourrait bien la priver de ce bonheur immense. Dans une interview accordée au Mail on Sunday, la chanteuse de 45 ans s’est désolée en constatant les prémices de sa ménopause. “J’ai commencé à me sentir déséquilibrée et anxieuse, explique-t-elle. Au début, j’ai mis ça sur le dos de la crise sanitaire. Puis cette anxiété est devenue régulière, puis quotidienne. J’étais léthargique. Quelque chose clochait. J’ai vérifié la liste des symptômes de la périménopause et j’en avais plusieurs.”

Je me suis demandé si c’était la fin

Emma Bunton est maman de Beau, 13 ans, et de Tate, 10 ans, fruits de sa relation avec Jade Jones. Elle pensait leur offrir une petite soeur ou un petit frère mais a reporté le processus à cause de la pandémie de Covid-19. En se rendant compte de cette “erreur” stratégique, bien malgré elle, elle a pleuré pendant des heures. “Je me suis demandé si c’était la fin, ajoute-t-elle. Ça a été une période très étrange. Je suis une personne très maternelle. Quand je vois les bébés de mes amies, je deviens systématiquement protectrice.

Je suis tombée plusieurs fois en coulisses. Je pleurais pour un rien

Aujourd’hui, Emma Bunton suit une hormonothérapie substitutive. Elle se demande si elle souhaite avoir ce troisième enfant, d’autant qu’une tournée Spice Girls pourrait bien reprendre – en tout cas, les fans la réclament et les salles de spectacle rouvrent leurs portes peu à peu. Or, en 2007, alors qu’elle venait d’accoucher de Beau, la Britannique avait constaté avec douleur qu’il n’était pas facile d’assurer ses missions à peine sortie de la maternité. “Physiquement, mon corps n’était pas prêt à ces spectacles de deux heures tous les soirs, se souvient-elle. Tes hanches ne bougent pas comme elles devraient, je suis tombée plusieurs fois en coulisses. Je pleurais pour un rien. Ma peau me démangeait.” Serait-il temps de dire “Stop” ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page